Claude Lapaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Lapaire
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (90 ans)
CornolVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales
Museum of Art and History Geneva (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Claude Lapaire, né le à Cornol, est un historien de l’art et un muséologue suisse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Né le à Cornol (canton du Jura), Claude Lapaire est le fils du peintre Maurice Lapaire. Il étudie l’histoire de l’art à la Sorbonne (licence en 1954, diplôme d'études supérieures d'art et d'archéologie en 1955) et obtient son doctorat à l'Université de Lausanne en 1960. Assistant, puis conservateur au musée national suisse à Zurich de 1955 à 1971, il est nommé directeur du musée d'art et d'histoire de Genève en 1972, poste qu’il occupe jusqu’en 1994.

Il participe au développement des musées suisses par ses travaux (Guide des musées suisses, Petit manuel de muséologie et le bulletin d’information des musées suisses dont il est le rédacteur de 1967 à 1971), et par son action en tant que président de l'Association des musées suisses (1975-1979), puis d'ICOM‑Suisse (conseil international des musées) de 1981 à 1987 comme au sein du groupe d'experts du programme national de recherches « Méthodes de conservation des biens culturels » du fonds national de la recherche scientifique (1981 à 1989). Il est membre de la Fondation Gottfried Keller, qu’il préside de 1988 à 1996.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les constructions religieuses de Saint‑Ursanne et leurs relations avec les monuments voisins, VIIe‑XIIIe siècle, Porrentruy, 1960[1]
  • Handzeichnungen des 15. und 16. Jahrhunderts, Aus dem Schweizerischen Landesmuseum, Berne, 1960
  • Trésors du Musée national suisse, Neuchâtel, 1962
  • Saint-Ursanne, Neuchâtel, 1962
  • Guide des musées suisses, Berne, 1964, nouvelles éditions 1969, 1980, 1984, 1991
  • Corpus sigillorum Helvetiae, vol. 1.: Die Siegel der Stadt Burgdorf, Burgdorf, 1968
  • Petit manuel de muséologie, Berne, 1983, aussi édition allemande
  • Vitraux du Moyen Age, Genève, 1980
  • Cinq siècles de peinture au Musée d'art et d'histoire, Genève, 1983
  • Sculptures sur bois du Moyen Age, Genève, 1986
  • Peinture flamande et hollandaise, le regard d'un mécène, Genève, 1989
  • Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, Genève, 1989
  • Peintures du Moyen Age, Genève, 1992
  • Le Musée d'art et d'histoire à Genève, Zurich, 1992 (aussi en allemand et en anglais)
  • Maurice Lapaire (1905-1997), peintures et dessins, Genève, 1999
  • Rodo, Auguste de Niederhäusern-Rodo, 1863-1913, un sculpteur entre la Suisse et Paris, catalogue raisonné, Berne, 2001[2]
  • James Pradier (1790–1852) et la sculpture française de la génération romantique. Catalogue raisonné, Lausanne, 2010 (Prix du livre d’art 2010 du Syndicat national des antiquaires)[3]
  • Renouveau médiéval et sculpture romantique, Le retour au Moyen Age dans la sculpture du XIXe siècle, Paris : Mare et Martin, 2018.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Mélanges d’archéologie et d’histoire de l’art offerts à Claude Lapaire », Genava, XLI, 1993, avec une brève biographie et une bibliographie complète (pp. 5-12).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Salet. Bulletin monumental 1962 ; 120 (3) : 307-9. Lire en ligne
  2. Debauve, Jean-Louis. Revue Verlaine, no. 7/8, Classiques Garnier, 2001, pp. 314–20. Lire en ligne
  3. Julie Viroulaud. Claude Lapaire remporte le 10e prix SNA du Livre d’Art. Connaissance des arts, 20 septembre 2010. Lire en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]