Claraite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Claraite
Catégorie V : carbonates et nitrates[1]
Image illustrative de l’article Claraite
Schwaz area, Inn valley, North Tyrol, Tyrol, Autriche
Général
Classe de Strunz 5.DA.30
Formule chimique (Cu,Zn)3(CO3)(OH)4,4H2O
Identification
Masse formulaire 392.58 uma
Couleur Bleu, vert bleuâtre
Classe cristalline et groupe d'espace ? ; P1 ou
Système cristallin Triclinique
Clivage Parfait à {1010}
Habitus Sphérolitique, agrégats, fibreux, radié
Échelle de Mohs 2
Éclat Vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction w=1.751, e=1.645
Pléochroïsme w: vert pâle à bleuâtre pâle ; e: incolore à vert pâle
Biréfringence Uniaxial(-);0.1060
Transparence Semi-transparent
Propriétés chimiques
Densité 3.35
Propriétés physiques
Radioactivité Aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La claraite est une espèce minérale du groupe des carbonates et du sous-groupe des carbonates hydratés sans anions étrangers, de formule (Cu,Zn)3(CO3)(OH)4,4H2O.

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

La claraite a été décrite en 1982 par K. Walenta et P.J. Dunn ; son nom lui vient de sa localité-type : La mine Clara, dans la Forêt-Noire en Allemagne.

Topotype[modifier | modifier le code]

Cristallographie[modifier | modifier le code]

  • Paramètres de la maille conventionnelle : a = 14,28 Å, b = 8,03 Å, c = 7,27 Å, α = 79,16 °, β = 107,90 °, γ = 99,68 °, Z = 4, V = 768,04 Å3
  • Densité calculée = 3,39

Gîtologie[modifier | modifier le code]

La claraite est un minéral rare qui se trouve dans les dépôts secondaires de Cuivre-Zinc oxydés.

Minéraux associés[modifier | modifier le code]

Habitus[modifier | modifier le code]

La claraite se trouve sous la forme de croûtes ou de sphérules atteignant 0,5 millimètre, composées de cristaux pseudorhombédriques.

Gisements remarquables[modifier | modifier le code]

  • Allemagne
Clara Mine, Rankach valley, Oberwolfach, Wolfach, Forêt-Noire, Bade-Württemberg [2]
  • Autriche
Cu deposit, Bad Eisenkappel (Bad Eisenkappl) Rijavitzagraben (Jeravitzagraben; Remscheniggraben), Karawanken Mts, Carinthie
  • France
Cap Garonne Mine, Le Pradet, Var, Provence-Alpes-Côte d'Azur[3]
  • Suisse
Tête des Econduits/Crettaz Mine, Mont Chemin, Martigny, Wallis (Valais)[4]
Gosan Mine, Saint-Luc, Anniviers Valley, Wallis (Valais)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. a et b Walenta, K. and P.J. Dunn (1982) Clarait, ein neues Karbonatmineral aus der Grube Clara (mittlerer Schwarzwald). Chem. Erde, 41, 97–102 (in German with English abs.)
  3. http://www.mine-capgaronne.fr/site/Mineraux/ListeMineraux.html
  4. Stalder, H. A., Wagner, A., Graeser, S. and Stuker, P. (1998): Mineralienlexikon der Schweiz. Wepf (Basel), p. 115.
  • Walenta, K. (1982): Clarait, ein neues Karbonatmineral aus der Grube Clara (mittlerer Schwarzwald). Chem. Erde, 41, 97-102. (in German).
  • American Mineralogist, volume 068, pp. 471(1983)
  • Walenta, K. (1999) On the lattice constants of claraite. Der Erzgr¨aber, 13, 20–22 (in German).