Olivénite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la minéralogie
Cet article est une ébauche concernant la minéralogie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet minéraux et roches.

Olivénite
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1]
Olivénite, Špania Dolina, Slovaquie.

Olivénite, Špania Dolina, Slovaquie.
Général
Classe de Strunz 8.BB.30
Formule chimique HAsCu2O5Cu2AsO4(OH)
Identification
Masse formulaire[2] 283,019 ± 0,008 uma
H 0,36 %, As 26,47 %, Cu 44,91 %, O 28,27 %,
Couleur vert olive, vert-brun, jaune ou blanchâtre
Système cristallin orthorhombique
Clivage indistinct
Cassure conchoïdale à irrégulière
Faciès prismatique, tabulaire
Échelle de Mohs 3
Trait vert à brun
Éclat adamantin
Propriétés optiques
Transparence transparent à opaque
Propriétés chimiques
Densité 3,9 - 4,5
Comportement chimique soluble dans les acides et l'ammoniac
Propriétés physiques
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’olivénite est un minéral composé d'arséniate de cuivre de formule Cu2AsO4(OH), cristallisant dans le système cristallin orthorhombique.
Elle est classée de dureté 3 dans l'échelle de Mohs et sa densité est de 4,2.
Sa dénomination fait allusion à sa couleur vert olive.

Gisement[modifier | modifier le code]

Minerai assez rare, de la famille des arséniates.

Principaux gisements[modifier | modifier le code]

En Europe, elle se trouve au Royaume-Uni dans les Cornouailles, en Slovaquie (Lubietova), en Russie (Nijnij Taghil), en Grèce (Lavrion)[3] ou en Allemagne (Oberwolfach)[4], en France (mine de Cap Garonne)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (de) Wendel W., Holzen K. et al., « Laurion: liste complête des espèces minérales », Lapis, vol. 24, no 7/8,‎ , p. 61-64
  4. (de) Bayerl R., « Liste complète des minéraux de la mine Clara », Lapis, vol. 26, no 7/8,‎ , p. 60-77
  5. AAMCG / AFM, Cap Garonne, 34170 Castelnau-le-Lez, Association Française de Microminéralogie, , 310 p. (OCLC 897584375)