Clara Louise Kellogg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kellogg.
Clara Louise Kellogg
Mora-kellogg.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
New HartfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
George Kellogg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Tessiture

Clara Louise Kellogg, née le et morte le , est une chanteuse américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clara Louise Kellogg naît le Sumterville en Caroline du Sud[1]. Elle est la fille de Jane Elizabeth (Crosby) et de George Kellogg, ainsi qu'une nièce d'Albert Kellogg[2]. Elle reçoit sa formation musicale à l'Académie de musique de New York et y  chante pour la première fois l'opéra en 1861[3]. Sa voix de soprano et ses dons artistiques la rende rapidement célèbre. Elle joue comme prima donna dans l'opéra italien à Londres et lors de concerts en 1867 et 1868, et de cette époque jusqu'en 1887, elle est l'une des chanteuse publique les plus importantes. Elle  apparaît de temps en temps à Londres, mais elle est principalement engagée en Amérique.

En 1874, Kellogg organise une compagnie d'opéra largement connue aux États-Unis, et son entreprise et son énergie à la diriger sont remarquables.

La compagnie subie une tragédie le 26 mai 1882, lorsque deux membres - le pianiste virtuose Herman Rietzel et le bassiste George Conly, se noient dans le lac Spofford alors qu'ils étaient en tournée[4].

Kellogg prend sa retraite après avoir épousé Carl Strakosch à Elkhart dans l'Indiana le 6 novembre 1886. En 1913, elle publie ses mémoires sous le titre de Memoirs of an American Prima Donna. Elle meurt à New Hartford dans le Connecticut.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Clara Louise Kellogg », sur britannica.com (consulté le 16 août 2018).
  2. Martens 1933, p. 301.
  3. Deservedly Famous, Pacific Commercial Advertiser, Honolulu, Hawaiian Islands, February 07, 1885. Retrieved June 2, 2017.
  4. (en) « George Conly's Sad Fate: Drowned in a New Hampshire Lake with Young Herman Rietzel, the Pianist », sur nytimes.com, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]