Christmas crackers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christmas Crackers Regent's Park

Christmas cracker fait partie d’une tradition de noël d'origine britannique.

Il s’agit de petites papillotes cartonnées arborant des couleurs et motifs de Noël. Présents dans les assiettes de chaque convive, ils contiennent un petit chapeau en papier de noël, une blague ou une devinette ainsi qu’un petit cadeau. Une fois à table, chaque convive ouvre son cracker comme il le souhaite. Mais en général, il fallait être 2 pour jouer : chacun prenait une poignée et tirait. La personne qui avait le plus gros morceau gagnait les cadeaux.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé initialement en 1847 par Thomas J. Smith[1], cette invention avait pour but de vendre les friandises de ce dernier en les insérant dans des papillotes en forme de tubes . Cet objet est depuis entré dans la tradition anglaise et a évolué pour devenir aujourd'hui un objet indispensable aux repas de Noël.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) History of Tom Smith Crackers, site Tomsmithcrackers.co.uk.

Sur les autres projets Wikimedia :

Selon Wikipédia, le Christmas Cracker est plus qu’un objet, il s’agit avant tout d’une tradition ayant lieu au cours des fêtes de fin d’année (comme son nom l’indique) typiquement britannique. Cette tradition s’est également exportée depuis la Grande-Bretagne jusqu’à des pays fortement imprégnés par la culture britannique tels que la Nouvel-Zélande, le Canada, l’Afrique du Sud ou encore l’Australie, du fait notamment de leur ancienne appartenance au Commonwealth.

Créé initialement en 1847 par Thomas J. Smith, cette invention avait pour but de vendre les friandises de ce dernier à partir d’un concept tout à fait original: les insérer dans des papillotes en forme de tubes dotées d’un mécanisme provoquant une mini-explosion, un craquement (d’où son nom) au moment de son ouverture. Une véritable réussite puisque cet objet est depuis entré dans la tradition anglaise et a évolué pour devenir aujourd’hui un objet indispensable aux repas de fête de fin d’année.

Aujourd’hui, il s’agit avant tout de petites papillotes cartonnées arborant des couleurs et motifs de Noël. Présent dans les assiettes de chaque convive, ils contiennent ainsi un petit chapeau en papier de Noël, une blague ou une devinette ainsi qu’un petit cadeau. Une fois à table, chaque convive tient son cracker ainsi que celui de son voisin, formant une sorte de ronde et provoque l’explosion des crackers en le tirant vers soi, libérant ainsi son contenu. Un anglais «craque» en moyenne 2 crackers par saison.