Chippewa Falls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chippewa Falls
Chippewa Falls en 2009
Chippewa Falls en 2009
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Wisconsin Wisconsin
Comté Chippewa
Type de localité City
Code FIPS 55-14575
GNIS 1563041
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 715 & 534
Démographie
Population 13 661 hab. (2010)
Densité 442 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 56′ 00″ N 91° 24′ 00″ O / 44.933333, -91.444° 56′ 00″ Nord 91° 24′ 00″ Ouest / 44.933333, -91.4
Superficie 3 090 ha = 30,9 km2
· dont terre 29,45 km2 (95,31 %)
· dont eau 1,45 km2 (4,69 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Localisation
Carte du comté de Chippewa
Carte du comté de Chippewa

Géolocalisation sur la carte : Wisconsin

Voir sur la carte administrative du Wisconsin
City locator 14.svg
Chippewa Falls

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Chippewa Falls

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Chippewa Falls
Liens
Site web http://www.ci.chippewa-falls.wi.us/

Chippewa Falls est le siège du comté du comté de Chippewa, dans le Wisconsin, aux États-Unis d'Amérique.

Le Bureau du recensement des États-Unis lui assigne une superficie de 30,9 km². Cette ville, comme son nom l'indique, s'est édifiée au niveau d'une cascade de la Chippewa River, qui elle-même tire son nom de la tribu des Amérindiens Ojibwé.

Chippewa Falls, lieu de naissance de Seymour Cray, le père des supercalculateurs, est le siège social historique de la Sté Cray Research et bénéficie également de la présence de Silicon Graphics. La ville est également célèbre aux États-Unis pour ses brasseries (Jacob Leinenkugel Brewing Co.) et son centre d'arts et essai (Heyde Center for the Arts).

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la superficie de la ville est de 30,87 km2 dont 29,45 km2 de terrains et 1,42 km2 d'eau[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers 1700, l'explorateur français Pierre-Charles Le Sueur avait découvert les sources de Chippewa Spring à proximité de la rivière. Le gouverneur Thaddeus C. Pound inaugura le thermalisme en 1887 avec la création d'un centre de soins de Chippewa Springs, qui s'assura l'exclusivité de la mise en bouteille de l'eau minérale. En 1893, il fit recouvrir la source historique d'un cabanon, Spring House, que l'on peut toujours voir, au milieu du site de mise en bouteille historique, dans Park Avenue[2].

Chippewa Falls était à l'origine un village de bûcherons, dont la croissance s'est trouvée bouleversée par l'arrivée du chemin de fer au début des années 1880. Rayonnant depuis Eau Claire, à 15 km au sud, l'Eau Claire and Chippewa Falls Railway développa une ligne de chemin de fer vers Chippewa Falls qui, après absorption de la Wisconsin and Minnesota Railway, s'étendit en direction d'Abbotsford (1880), puis de Bloomer (1881), et enfin Superior.

Éducation[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Dans le film Titanic Jack Dawson dit avoir grandi à Chippewa Falls.
  • Dans la série Stargate Atlantis le Dr Jennifer Keller déclare être originaire de Chippewa Falls, y avoir encore son père qu'elle va voir à chacune de ses permissions.
  • Dans le film Annie Hall de Woody Allen, Annie Hall dit avoir grandi à Chippewa Falls.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « US Gazetteer files 2010 », sur Bureau du recensement des États-Unis (consulté le 18 novembre 2012)
  2. Chippewa Springs, Chippewa County Tourism Council, Accessed July 19, 2009.