Chiot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un chiot est le terme désignant un jeune chien (mâle) ou une jeune chienne (femelle) au cours de la période qui suit la naissance (juvénile).

Selon la race et la taille, cette période dure entre 10 et 18 mois; passé ce délai, il n'est plus considéré comme chiot. L'appellation «chiot» est issue du latin «catellus» («petit chien»).

Développement[modifier | modifier le code]

Nés après une moyenne de 63 jours de gestation, les chiots émergent dans un amnios qui est arraché et mangé par la mère[1]. Les chiots commencent à téter presque immédiatement. Si la portée dépasse six chiots, en particulier si un ou plusieurs sont des avortons, une intervention humaine pour nourrir à la main les chiots les plus forts est nécessaire, pour s'assurer que ceux-ci reçoivent une alimentation et une attention adéquates de la part de la mère.

Lorsqu'ils atteignent l'âge d'un mois, les chiots sont progressivement sevrés et commencent à manger des aliments solides. La mère peut régurgiter de la nourriture partiellement digérée pour les chiots ou les laisser manger une partie de sa nourriture solide[2]. À ce stade, la mère refuse généralement d'allaiter ses petits, mais elle peut les laisser faire de temps en temps pour les réconforter.

Certains chiots peuvent peser de 1 à 1–1.5 kg, tandis que les plus gros peuvent peser jusqu'à 7–11 kg. La couleur du pelage d'un chiot peut changer à mesure que le chiot vieillit, comme on le voit couramment chez des races telles que le Yorkshire Terrier.

Au début, les chiots passent la grande majorité de leur temps à dormir et à se nourrir. Ils s'entassent instinctivement les uns sur les autres et deviennent angoissés s'ils sont séparés du contact physique avec leurs congénères, même par une courte distance[3].

À la naissance, les chiots ont un odorat entièrement fonctionnel, mais ils sont incapables d'ouvrir les yeux. Au cours des deux premières semaines, les sens d'un chiot se développent tous rapidement. Au cours de cette étape, le nez est le principal organe sensoriel utilisé par les chiots pour trouver les tétines de leur mère et pour localiser leurs compagnons de portée, s'ils sont séparés par une courte distance. Les chiots ouvrent les yeux environ neuf à onze jours après la naissance . Au début, leurs rétines sont peu développées et leur vision est mauvaise. Les chiots ne voient pas aussi bien que les chiens adultes. En ce qui concerne les oreilles, elles restent scellées jusqu'à environ treize à dix-sept jours après la naissance, après quoi ils réagissent plus activement aux sons. Entre deux et quatre semaines, les chiots commencent généralement à grogner, mordre, remuer la queue et aboyer[4].

Les chiots se développent très rapidement au cours de leurs trois premiers mois, en particulier après l'ouverture des yeux et des oreilles. Ils vont aussi dépendre de moins en moins de leur mère. Leur coordination et leur force s'améliorent, ils s'entraînent avec leurs compagnons de portée et commencent à explorer le monde en dehors du nid. Ils jouent à des jeux de lutte, de poursuite, de domination et de tir à la corde.

Chiots Caniche Toy (gauche) et Chihuahua jouant ensemble

Socialisation[modifier | modifier le code]

Les chiots sont des animaux très sociaux et passent la plupart de leurs heures d'éveil à interagir avec leur mère ou leurs frères et sœur. Lorsque les chiots sont socialisés avec des humains, en particulier entre huit et douze semaines, ils développent leurs compétences sociales avec les gens. Ceux qui ne reçoivent pas une socialisation adéquate pendant cette période, peuvent afficher un comportement craintif envers les humains ou les autres chiens à l'âge adulte. La période optimale de socialisation se situe entre huit et douze semaines; les entraîneurs d'animaux professionnels et l' American Kennel Club conseillent aux chiots d'être initiés à "100 personnes d'ici 12 semaines" et ont rencontré une sélection large et variée de personnes et d'environnements[5].

Caudectomie et onyxectomie[modifier | modifier le code]

La pratique de la caudectomie (ablation de la queue) était originellement une mesure préventive des blessures chez les chiens de travail. Aujourd'hui, est maintenant principalement effectuée pour des raisons purement esthétiques, et certaines races ont traditionnellement la queue coupée légèrement, voir complètement[6]. De nombreux pays interdisent désormais la caudectomie et le dégriffage à des fins esthétiques, notamment l'Australie, certaines parties du Canada, la majorité des pays européens (Autriche, Grèce, Finlande, Pays-Bas, Italie, République tchèque, Turquie, Pologne, Slovaquie, Angleterre, Écosse, Slovénie, Irlande, Norvège et Suède), tandis que d'autres, comme les États-Unis, l'autorisent encore.

Depuis 2008, la pratique est combattue par l' American Veterinary Medical Association[7]. Certains éleveurs préfèrent également dégriffer les chiens pour éviter de futures blessures causées par les griffures, ou dans le cas d'ergots, d'ongles incarnés et arrachés. Les procédures de caudectomie et de dégriffage sont généralement effectuées dans les premiers jours après la naissance, par un vétérinaire ou par un éleveur expérimenté.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Whitehead, Sarah. Dog: The complete guide, 1999, page 158
  2. Coren, Stanley. Why Does My Dog Act That Way?: A Complete Guide to Your Dog's Personality, 2006, page 44
  3. Larkin, Peter. The ultimate encyclopedia of dogs, dog breeds & dog care, 2006, page 53
  4. White, Linda. First Steps with Puppies and Kittens: A Practice-Team Approach to Behavior, 2009, page 54
  5. Paddock, « The Importance of Puppy Socialization » [archive du ], American Kennel Club (consulté le )
  6. Serpell, James A. Companion Animals And Us: Exploring the Relationships Between People and Pets, 2000, page 307
  7. AVMA.org, AVMA opposes cosmetic ear cropping, tail docking of dogs - December 15, 2008

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]