Chauffe-plat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chauffe-plat dans la restauration.

Le chauffe-plat est un ustensile de table sur lequel on pose une préparation culinaire afin qu’elle reste chaude. Il peut servir à chauffer les assiettes et les plats ainsi qu'à maintenir la chaleur d’un liquide, comme du thé.

Historique[modifier | modifier le code]

Toile de Diego Vélasquez de 1618 montrant une femme faisant cuire des œufs par un chauffe-plat brûlant du charbon.

Des chauffe-plats en céramique sont régulièrement trouvés lors de fouilles archéologiques concernant la période médiévale, sous la forme de braseros au charbon de bois.

François Pierre de La Varenne, dans Le Cuisinier françois (Paris, 1651), mentionne l'utilisation d'un chauffe-plat dans une recette de champignons à l'olivier.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le chauffe-plat est un conteneur qui permet de garder les aliments au chaud. En général, le récipient alimentaire repose sur la base sous-jacente d'un chauffage (à flamme nue ou plaque chauffante électrique).

Dans le secteur de la restauration, ces conteneurs sont utilisés pour les buffets, dans les selfs et les cantines. Les récipients sont remplis avec de l'eau chaude pour disperser la source de chaleur grâce aux parois minces des récipients sous les plats. Cette méthode permet de garder une meilleure qualité aux aliments sans qu'ils brûlent. Ce principe est proche de celui du bain-marie.

Les chauffe-plats modernes sont faits en métal léger ou en céramique avec poignées et sont parfois recouverts d'un couvercle en Pyrex.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Pierre de La Varenne, Le Cuisinier françois, enseignant la maniere de bien apprester & assaisonner toutes sortes de viandes, grasses & maigres, legumes, & patisseries en perfection, &c. Revu, corrigé, & augmenté d'un traitté de confitures seiches & liquides, & autres delicatesses de bouche. Ensemble d'une table alphabetique des matieres qui sont traittées dans tout le livre, 1651 ; réédité sous le titre : Le Cuisinier françois, préface de Mary et Philip Hyman, Éditions Manucius, Orthez, 2001, 350 p. (ISBN 978-2845780262).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]