Charles Hindelang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Hindelang
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 28 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Charles Hindelang, patriote canadien de 1838-1839, () était un militaire né en France ayant combattu pour l'indépendance du Bas-Canada (aujourd'hui le Québec). Pour ces actions, il fut pendu par les autorités britanniques. Né à Paris, sa famille était d'origine suisse et il était calviniste.

Hindelang prit part à la Révolution de juillet, durant laquelle il devint officier. Il déclara qu'il était venu en Amérique pour faire commerce à la demande de ses parents. Cela fut toutefois contredit par P. H. Touvrey, un compatriote d'Hindelang présent pendant les Rébellions du Bas-Canada, qui dit qu'Hindelang était venu spécifiquement pour joindre les-dites Rébellions[1]. Recruté par Ludger Duvernay aux États-Unis, il arriva au Bas-Canada le 4 novembre 1838. Pendant la rébellion de 1838, il lutta à la dernière bataille du conflit, la Bataille d'Odelltown du côté des Patriotes. Les Patriotes y furent défaits.

Hindelang fut appréhendé peu après, alors qu'il tentait de s'échapper aux États-Unis, et fut condamné à mort. Il fut pendu le 15 février 1839 à la Prison du Pied-du-Courant à Montréal à l'âge de 28 ans, un mois avant son 29e anniversaire, avec des gens tels que le Patriote François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier. Devant la foule, avant l'exécution, il lança: « Je meurs dans la conviction d'avoir rempli dignement mon devoir... Vive la liberté! »[2] Son personnage joue un rôle dans le film de Pierre Falardeau, 15 février 1839, au sujet de l'incarcération et l'exécution des Patriotes.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. "HINDELANG, CHARLES (+1839)" à Les Patriotes de 1837@1838
  2. "On a choisi le meilleur" par Jean-Claude Germain, L'aut'journal, n.196, février 2001

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]