Charles Atger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Atger
Naissance
Gréoux-les-Bains, Alpes-de-Haute-Provence
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
pilote de planeur

Charles Atger, né le à Gréoux-les-Bains, Alpes-de-Haute-Provence, est un aviateur français. Il détient depuis 1952 le record du monde de durée de vol en planeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Charles Atger naît le à Gréoux-les-Bains dans les Alpes-de-Haute-Provence. Son père est officier de marine. Dès son adolescence, Charles travaille comme agriculteur sur le vaste domaine d’Aurabelle appartenant à ses parents[1].

Charles rêve de voler, mais ses parents s’y opposent car il a eu un problème pulmonaire. Pour protester, Charles fait une grève de la faim, jusqu’à ce qu’on l’emmène à Manosque chez le docteur qui déclare : « Charles peut voler, c’est bon pour sa congestion pulmonaire. » Charles commence à apprendre le vol à voile au centre de Saint-Auban. En 1938 à 17 ans il obtient son brevet de pilote de planeur. En 1939 il passe son brevet de pilote d’avion du premier degré à Oraison, à 40 km de Gréoux, mais il ne peut passer le second degré en raison de la déclaration de guerre, en . Engagé volontaire dans l’aviation, il rejoint Carcassonne mais tombe malade et est rapatrié à Gréoux. Quand il retourne dans l’Aude, tous ses camarades sont partis en Afrique française du Nord. Alors qu’il est sur le point d’obtenir son brevet de pilote militaire, le jour de l’épreuve finale tout est annulé en raison de la signature de l’Armistice du 22 juin 1940 par le maréchal Pétain. Il rentre alors dans les Alpes-de-Haute-Provence, et recommence à voler en planeur à Saint-Auban et Saint-Rémy-de-Provence[2]

Le record du monde[modifier | modifier le code]

Du 2 au , il effectue un vol de 56 heures 15 minutes au-dessus des Alpilles à partir du terrain de Saint-Rémy-de-Provence, à bord d’un Arsenal Air 100 (le n°12). Il remporte ainsi le record du monde de durée de vol en planeur monoplace, aidé par un fort Mistral et de puissants projecteurs qui l’éclairaient pour le vol de nuit[3]. Il visait les 60 heures mais, épuisé et malade, a dû se poser[2]. Ce record n’a jamais été battu, en dépit d’une tentative effectuée en 1956 par un jeune homme de 21 ans nommé Bertrand Dauvin, qui s’écrase après 26 heures de vol. Après ce drame, la Fédération aéronautique internationale (FAI) a refusé de continuer à homologuer ce type de record, en raison du danger que présentait le vol de nuit[3].

Empêché de devenir pilote professionnel en France en raison de problèmes croissants d’audition, Charles Atger s’expatrie en Argentine bien qu’il ne parle pas la langue du pays. Il y vole durant 40 ans[2], travaillant comme pilote d’avion-taxi, puis pilote agricole, et accumulant 33 600 heures de vol, ce qui constitue un autre record[4]. Le il est rentré en France et s’est installé pour sa retraite dans son village natal de Gréoux[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Team J2mcL, « Fiche biographique n° 7 », sur J2mcl-planeurs, .
  2. a b c et d « Charles Atger : l’aviation chevillée au corps et au cœur », Gréoux d’aujourd’hui. Magazine de la ville de Gréoux-les-Bains, no 23,‎ , p. 12-13.
  3. a et b « ARSENAL AIR 100 n° 01 », sur Espace Air Passion, .
  4. Alain Coidre, « Un pilote de légende en Creuse », sur icilacreuse.com, .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Arsenal Air 100

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]