Charles-Edmond Duponchel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duponchel.
Duponchel, Charles Edmond
Alias
Duponchel, Edmond
Naissance
Paris
Décès (à 59 ans)
Paris
Profession
Officier expert-comptable militaire

Charles-Edmond Duponchel, né le à Paris et mort le dans le 10e arrondissement de cette même ville[1], est un officier expert-comptable militaire français, qui a participé à l'expédition d'Espagne de 1823 et servi en Algérie. Il a en outre étudié l'architecture.

Il a souvent été confondu par les écrivains postérieurs avec son contemporain Henri Duponchel, à une époque, directeur de l'Opéra de Paris, qui a également étudié l'architecture et a souvent à tort été appelé sous le nom de Charles-Edmond Duponchel[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles-Edmond Duponchel était l'un des deux fils de Marie-Joseph-Désirée Ravet et de l'entomologiste Philogène Auguste Joseph Duponchel. En 1823, il entre à l'École des Beaux-Arts[réf. nécessaire], où il étudie avec les architectes Pierre-Théodore Bienaimé (1765-1826) et Léon Vaudoyer (1803-1872)[3].

Il a également[réf. nécessaire] rejoint l'armée en 1823 et participe à l'expédition d'Espagne. Le 26 décembre 1855, en reconnaissance de sa carrière militaire, il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur[4].

Charles-Edmond Duponchel est l'auteur d'un certain nombre de travaux qui ont été attribués par erreur à son homonyme, Henri Duponchel, directeur de l'Opéra. Par exemple, en 1860, il a écrit plusieurs documents[Lesquels ?], sous le nom d'Edmond Duponchel, relatifs à la relocalisation de l'Opéra de Paris, dans lesquels il explique son raisonnement et mentionne que pour des conseils pratiques, il était allé voir « M. Duponchel [Henri Duponchel], ancien directeur de l'Opéra et certainement l'homme le plus compétent en ce moment dans les questions relatives à la construction du théâtre, estimant qu'il est en même temps, un grand administrateur et un grand artiste »[5]. Il a également préparé des documents traitant de la question algérienne et des propositions de caserne pour accueillir les troupes, qui ont également été attribuées à Henri Duponchel[6].

Le frère de Charles-Edmond Duponchel, Auguste Duponchel, était médecin-chef de l'École Polytechnique. Il a écrit une introduction pour les 12 volumes de la Nouvelle Bibliothèque des voyages Anciens et modernes contenant la relation complète et analysée des voyages de Christophe Colomb, Fernand Cortez..., qu'il a publiée en 1842. Auguste Duponchel est mort en octobre 1846, moins d'un an après la mort de leur père[7].

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Delaire, E. (1907). 1793–1907: Les Architectes élèves de l'école des Beaux-Arts, second edition. Paris: Librairie de la Construction moderne. View at Google Books.
  • Dion-Tenenbaum, Anne (1997). "Multiple Duponchel", in Revue de l'Art, vol 116, p. 66-75. (ISSN 0035-1326).
  • Duponchel, Edmond (1860a). Déplacement de l'Opéra. Contre-projet par Edmond Duponchel, chevalier de la Légion d'honneur. Paris: Lévy fils. Notice bibliographique at BnF.
  • Duponchel, Edmond (1860b). 100,000 hommes en Algérie, projet de colonisation militaire, solution économique et pratique de la question algérienne, par un vieil Africain. Paris: W. Remquet. Notice bibliographique at BnF. View at Gallica.
  • « Duponchel, Philogène Auguste Joseph (1774-1846) et son fils Auguste », L'École des hautes études sciences sociales (consulté le 16 mars 2012)
  • Guest, Ivor (1956). Fanny Cerrito: The Life of a Romantic Ballerina. London: Phoenix House. (OCLC 4506387).
  • Guest, Ivor, editor (1981). Letters from a Ballet-Master: The Correspondence of Arthur Saint-Léon. London: Dance Books. ISBN 9780903102582.
  • Huebner, Steven (1992). "Duponchel, Charles (Edmond)" in Sadie 1992, vol. 1, p. 1279.
  • Kelly, Thomas Forrest (2004). First Nights at the Opera. New Haven: Yale University Press. ISBN 9780300100440.
  • Larousse, Pierre (1870). Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, vol. 6. Paris. View at Internet Archive.
  • Sadie, Stanley, editor (1992). The New Grove Dictionary of Opera (4 volumes). London: Macmillan. ISBN 9781561592289.
  • Smith, William; Duponchel, Augustin, editor (1842). Nouvelle bibliothèque des voyages anciens et modernes, contenant la relation complète ou analysee des voyages de Christophe Colomb, Fernand Cortez, Pizarre, Anson, Byron, Bougainville, Cook,... (12 volumes). Paris: P.Duménil. (OCLC 84584017). Notice bibliographique at BnF.
  • Vapereau, G. (1858). Dictionnaire universel des contemporains. Paris: Hachette. View at Internet Archive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris 10e, acte de décès no 620, année 1864
  2. Dion-Tenenbaum, 1997, p. 71. Les identités de Charles-Edmond et Henri Duponchel ont été confondues de longue date. Dès 1858, Vapereau # page/n614/mode/1up p. 38, donne 1795 comme année de sa naissance) ; de même que Larousse en 1870, # page/n1416/mode/1up p. 1412. Plusieurs auteurs ont encore récemment interverti les prénoms. Par exemple, Steven Huebner 1992 The New Grove Dictionary of Opera et Kelly, 2004, p. 172, identifient Charles-Edmond comme le directeur de l'Opéra. Le prénom d'Henri Duponchel a été déterminée dès 1956 par Ivor Guest dans sa biographie de Fanny Cerrito (voir p. 117) et dans sa compilation de la correspondance d'Arthur Saint-Léon en 1981.
  3. Pour plus d'informations au sujet de son père et de son frère Auguste, voir Duponchel, Philogène.... À propos de sa naissance, de ses parents et de ses études d'architecture, voir Dion-Tenenbaum, 1997, p. 71 et p. 75, note 86, où elle cite le document AJ5237 des Archives Nationales et Delaire, Les architectes élèves de l'Ecole des beaux-arts 1793-1907 , Librairie de la construction moderne, 1907, 480 pages (p. 250 annonce sur googlebooks) ; voir également l'Avis d'autorité pour Pierre-Théodore Bienaimé à BnF.
  4. Bulletin des lois, partie additionnnelle, non. 249, décret n. 4071 (26 décembre 1855), p. 1212: "M. Duponchel (Charles-Edmond), officier comptable de première classe en retraite ; Années teente [ sic]-deux DE Service et Quatorze Campagnes".
  5. Dion-Tenenbaum, 1997, p. 75 note 87, cite Déplacement de l'Opéra" (par Edmond Duponchel) dans La Revue et Gazette municipale Réunis, 10 mars 20 mars, 1 avril, 10 avril, le 20 mai 1860, et fournit la citation : "M. Duponchel, ancien directeur de l'Opéra et certainement l'homme le plus compétent de l'époque en matière d'édification de théâtre, attendu qu'il est à la fois grand administrateur et grand artiste". Elle cite aussi un autre exemple : Duponchel 1860A.
  6. Dion-Tenenbaum, 1997, p. 75 Note 88, cite un dossier de la Légion d'Honneur aux Archives nationales. Voir Duponchel 1860b.
  7. Voir Duponchel, Philogène... et Smith & Duponchel 1842.

Liens externes[modifier | modifier le code]