Charles-Edmond Duponchel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Duponchel, Charles Edmond
Alias
Duponchel, Edmond
Naissance
Paris
Décès (à 59 ans)
Paris
Profession
Officier expert-comptable de 1re classe (capitaine)

Charles-Edmond Duponchel, né le à Paris et mort le dans le 10e arrondissement de cette même ville[1], est un officier expert-comptable militaire français, qui a participé à l'expédition d'Espagne de 1823 et servi en Algérie. Il a en outre étudié l'architecture.

Il a souvent été confondu par les écrivains postérieurs avec son contemporain Henri Duponchel, à une époque, directeur de l'Opéra de Paris, qui a également étudié l'architecture et a souvent à tort été appelé sous le nom de Charles-Edmond Duponchel[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles-Edmond Duponchel était l'un des trois fils de Marie-Joseph-Désirée Ravet et de l'entomologiste Philogène Auguste Joseph Duponchel.

après des études d'architecture à l'école royale des Beaux-Arts avec Léon Vaudoyer (1803-1872) à l'atelier des architectes Pierre-Théodore Bienaimé (1765-1826) et Antoine Vaudoyer (1756-1846), il devient officier du génie, participe aux expédition d'Espagne en 1823 puis d'Alger en 1831, expert comptable. Donné parfois comme auteur de la Nouvelle bibliothèque des voyages préfacée par son frère. Parfois confondu avec le directeur de l'Opéra Henri Duponchel.

En 1823, il étudie l'architecture à l'École des Beaux-Arts avec Léon Vaudoyer (1803-1872) aux ateliers de Pierre-Théodore Bienaimé (1765-1826) et Léon Vaudoyer (1803-1872)[3].

Devenu officier il participe à l'expédition d'Espagne, puis en Algérie après 1830, avant de devenir expert comptable.

Le 26 décembre 1855, en reconnaissance de sa carrière militaire, il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur[4].

En 1860, Edmond Duponchel a signé plusieurs études et projets relatifs à la relocalisation de l'Opéra de Paris, dans lesquels il explique son raisonnement et mentionne que pour des conseils pratiques, il était allé voir « M. Duponchel [Henri Duponchel], ancien directeur de l'Opéra et certainement l'homme le plus compétent en ce moment dans les questions relatives à la construction du théâtre, estimant qu'il est en même temps, un grand administrateur et un grand artiste »[5], auquel ces documents et la qualité d'architecte ont été par la suite par erreur attribués.

Il a également préparé des documents traitant de la question algérienne et des propositions de caserne pour accueillir les troupes, qui ont également été attribuées à Henri Duponchel[6].

Il lui est parfois attribué la participation à la composition et à la rédaction en 12volumes de la Nouvelle Bibliothèque des voyages Anciens et modernes contenant la relation complète et analysée des voyages de Christophe Colomb, Fernand Cortez... préfacée en 1841 par son frère cadet Auguste Duponchel, médecin-chef de l'École Polytechnique[7].

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Delaire, E. (1907). 1793–1907: Les Architectes élèves de l'école des Beaux-Arts, second edition. Paris: Librairie de la Construction moderne. View at Google Books.
  • Dion-Tenenbaum, Anne (1997). "Multiple Duponchel", in Revue de l'Art, vol 116, p. 66-75. (ISSN 0035-1326).
  • Duponchel, Edmond (1860a). Déplacement de l'Opéra. Contre-projet par Edmond Duponchel, chevalier de la Légion d'honneur. Paris: Lévy fils. Notice bibliographique at BnF.
  • Duponchel, Edmond (1860b). 100,000 hommes en Algérie, projet de colonisation militaire, solution économique et pratique de la question algérienne, par un vieil Africain. Paris: W. Remquet. Notice bibliographique at BnF. View at Gallica.
  • « Duponchel, Philogène Auguste Joseph (1774-1846) et son fils Auguste », L'École des hautes études sciences sociales (consulté le )
  • Guest, Ivor (1956). Fanny Cerrito: The Life of a Romantic Ballerina. London: Phoenix House. (OCLC 4506387).
  • Guest, Ivor, editor (1981). Letters from a Ballet-Master: The Correspondence of Arthur Saint-Léon. London: Dance Books. (ISBN 9780903102582).
  • Huebner, Steven (1992). "Duponchel, Charles (Edmond)" in Sadie 1992, vol. 1, p. 1279.
  • Kelly, Thomas Forrest (2004). First Nights at the Opera. New Haven: Yale University Press. (ISBN 9780300100440).
  • Larousse, Pierre (1870). Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, vol. 6. Paris. View at Internet Archive.
  • Sadie, Stanley, editor (1992). The New Grove Dictionary of Opera (4 volumes). London: Macmillan. (ISBN 9781561592289).
  • Smith, William; Duponchel, Augustin, editor (1842). Nouvelle bibliothèque des voyages anciens et modernes, contenant la relation complète ou analysee des voyages de Christophe Colomb, Fernand Cortez, Pizarre, Anson, Byron, Bougainville, Cook,... (12 volumes). Paris: P.Duménil. (OCLC 84584017). Notice bibliographique at BnF.
  • Vapereau, G. (1858). Dictionnaire universel des contemporains. Paris: Hachette. View at Internet Archive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris 10e, acte de décès no 620, année 1864
  2. Dion-Tenenbaum, 1997, p. 71. Les identités de Charles-Edmond et Henri Duponchel ont été confondues de longue date. Dès 1858, Vapereau # page/n614/mode/1up p. 38, donne 1795 comme année de sa naissance) ; de même que Larousse en 1870, # page/n1416/mode/1up p. 1412. Plusieurs auteurs ont encore récemment interverti les prénoms. Par exemple, Steven Huebner 1992 The New Grove Dictionary of Opera et Kelly, 2004, p. 172, identifient Charles-Edmond comme le directeur de l'Opéra. Le prénom d'Henri Duponchel a été déterminée dès 1956 par Ivor Guest dans sa biographie de Fanny Cerrito (voir p. 117) et dans sa compilation de la correspondance d'Arthur Saint-Léon en 1981.
  3. À propos de sa naissance, de ses parents et de ses études d'architecture, voir Dion-Tenenbaum, 1997, p. 71 et p. 75, note 86, où elle cite le document AJ5237 des Archives Nationales et Delaire, Les architectes élèves de l'Ecole des beaux-arts 1793-1907 , Librairie de la construction moderne, 1907, 480 pages (p. 250 annonce sur googlebooks) ; voir également l'Avis d'autorité pour Pierre-Théodore Bienaimé à BnF.
  4. Bulletin des lois, partie additionnelle, non. 249, décret n. 4071 (26 décembre 1855), p. 1212: "M. Duponchel (Charles-Edmond), officier comptable de première classe en retraite ; Années teente-deux [sic] DE Service et Quatorze Campagnes".
  5. Dion-Tenenbaum, 1997, p. 75 note 87, cite Déplacement de l'Opéra" (par Edmond Duponchel) dans La Revue et Gazette municipale Réunis, 10 mars 20 mars, 1 avril, 10 avril, le 20 mai 1860, et fournit la citation : "M. Duponchel, ancien directeur de l'Opéra et certainement l'homme le plus compétent de l'époque en matière d'édification de théâtre, attendu qu'il est à la fois grand administrateur et grand artiste". Elle cite aussi un autre exemple : Duponchel 1860A.
  6. Dion-Tenenbaum, 1997, p. 75 Note 88, cite un dossier de la Légion d'Honneur aux Archives nationales. Voir Duponchel 1860b.
  7. Voir Duponchel, Philogène... et Smith & Duponchel 1842.

Liens externes[modifier | modifier le code]