Charles-Étienne Briseux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles-Étienne Briseux
Briseux ritratto.png
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Architecte, théoricien de l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata

Charles-Étienne Briseux est un architecte français et théoricien de l’architecture, né en 1680 à Baume-les-Dames (25), et mort le 23 septembre 1754[1] à Paris.

Œuvre bâti[modifier | modifier le code]

Connu pour ses décorations d’intérieur (des manteaux de cheminée, des miroirs, des portes et des dessus de porte, les plafonds, les consoles, candélabres, boiseries murales etc.), principalement dans le style Louis XV. Briseux a sans doute construit le château d'Everly pour la famille des Mortemart, au milieu du XVIIIe siècle.

Œuvre publié[modifier | modifier le code]

Briseux s’est engagé dans la querelle des Anciens et des Modernes aux côtés des Anciens et en particulier, de François Blondel.

Réalisations :

On lui doit les ouvrages suivants :

  • Architecture moderne ou l’Art de bien bâtir : Pour toutes sortes de personnes, tant pour les maisons de particuliers que pour les palais… (2 vol., 1728)
  • L’Art de bâtir les maisons de campagne (2 vols., 1743)
  • Traité du beau essentiel dans les arts appliqué particulièrement à l’architecture, avec des gravures de Jean-Georges Wille (Portrait de Briseux) et de Martin Marvie pour les pages de titres (1752)
  • Traité des proportions harmoniques

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]