Chalet du gardien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Chalet du gardien en 2011.

Le Chalet du gardien est une petite maison située à l'angle de la rue Hubert-Colombier et de la rue du Maréchal-Foch, à Vichy dans l'Allier. Il avait été construit à l'entrée de ce qui était alors une voie privée, sur une parcelle très réduite, pour héberger le gardien du cette rue. Il est inscrit depuis 1978[1], comme un grand nombre de villas de cette rue, au titre des Monuments historiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit par Honoré Vianne[2], entre 1897 et 1900[2], dans un style néo-médiéval sur une surface au sol très réduite (12 m2) à l'une des entrées de la rue, il était destiné à héberger le gardien. Ce fut la première construction du lotissement et la seule réalisée par Vianne (alors âgé de 70 ans, c'est sa dernière construction connue[2], les autres bâtiments de la rue sont principalement réalisés par Percilly, et quelques-uns par Henri Decoret, Henri Despierre...). Le rez-de-chaussée, bien que très étroit, abrita une boutique[2]. De 1896 à 1913, le cocher de la famille Colombier y résida, puis un cordonnier. En 1971, alors qu'il menaçait de s'écrouler, sa propriétaire d'alors reçut une injonction de le faire détruire sous 8 jours[2], qu'elle n'appliqua pas. En 1978, la ville en fit l'acquisition dans le but de le détruire et d'améliorer le débouché de la rue, mais finalement y renonça. Le chalet fut inscrit aux Monuments historiques en 1978 et la ville le revendit à un particulier en 1997[2]. Un second chalet, assez similaire, devait être construit à l'autre extrémité de la rue mais le permis de construire fut refusé pour un défaut d'alignement[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00093341, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a b c d e f et g Fabienne Pouradier Duteil, « La Rue Hubert-Colombier », Revue de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Vichy et des Environs, no 154,‎ , p. 67 à 89.