Château de Lucens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Lucens
Image illustrative de l'article Château de Lucens
Le château de Lucens.
Période ou style Tour médiévale
architecture XVIe
Fin construction Fin XIIIe siècle
Propriétaire initial Évêques de Lausanne
Destination initiale Résidence
Protection Bien culturel d'importance nationale
Coordonnées 46° 42′ 36″ nord, 6° 50′ 19″ est
Pays Suisse
Canton canton de Vaud
Localité Lucens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Lucens

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Château de Lucens

Le château de Lucens est une ancienne maison forte médiévale située au sommet d’une colline rocheuse dans le village de Lucens, dans le canton de Vaud, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château servit de résidence aux évêques de Lausanne dès la fin du XIIIe siècle. L’évêque Guillaume de Menthonay y fut assassiné en 1406, et son barbier, accusé du meurtre, supplicié dans la cour du château avec des tenailles ardentes.

Les campagnes menées par le duc de Bourgogne en 1475 et 1476 endommagèrent le château.

Durant la période bernoise qui commença en 1536 et se termina en 1798, le château servit pour les baillis qui étaient également installés à Moudon.

Il fut vendu en 1801 à des privés.

Adrian Conan Doyle, fils de l'écrivain Arthur Conan Doyle, s’y installa dans les années 1960 et fonda le musée Sherlock Holmes. Le musée a été déplacé depuis dans une maison de Lucens. Aujourd’hui le château est inscrit comme bien culturel suisse d'importance nationale.

Le château appartient à Marco Dunand, président et CEO de Mercuria, entreprise de négoce pétrolier[1].

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Le château est divisé en deux parties distinctes : une tour ronde et massive construite vers 1275 au sein d’une structure fortifiée et un bâtiment allongé avec sa cour qui ressemble à celle du château d'Oron et qui remonte à la période bernoise dans les années 1580.

L’intérieur du château a été modifié au cours du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :