Château de Montgon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château de Grenier-Montgon)

Château de Montgon
Image illustrative de l’article Château de Montgon
Château de Montgon.
Type Château Fort
Début construction XIVe siècle
Propriétaire initial Hugues de Léotoing
Destination initiale Manoir fortifié
Propriétaire actuel M. de La Moureyre
Destination actuelle Ruines
Coordonnées 45° 17′ 04″ nord, 3° 13′ 03″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Localité Grenier-Montgon
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
(Voir situation sur carte : Haute-Loire)
Château de Montgon
Géolocalisation sur la carte : Auvergne
(Voir situation sur carte : Auvergne)
Château de Montgon
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Montgon

Le château de Montgon est un château fort français ruiné situé sur la commune Grenier-Montgon, dans le département de la Haute-Loire. Il surplombe le hameau de Montgon.

Description[modifier | modifier le code]

Le château est construit sur un petit promontoire qui surplombe à mi-pente le hameau de Montgon et la vallée de la Violette. Il ne s'agissait pas à l'origine d'une place forte militaire mais plutôt d'un manoir fortifié. L'ensemble est aujourd'hui ruiné, il ne reste plus qu'une tour de logis ronde dans laquelle on trouve de petites salles voutées. Dans le corps de logis attenant il y a une salle creusée en sous-sol et une autre creusée dans le roc. L'enceinte extérieure est imposante et comporte des tours semi-circulaires ainsi qu'une tour ronde à l'extrémité Nord-Est[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est construit en plusieurs phases successives entre le XIVe et XVIe siècle[2] sur l'emplacement d'un appareil défensif plus modeste[3].

Il fut habité jusqu'à la fin du XVIe siècle ; Par la suite, les pillages l'acheminèrent vers sa ruine.

En 1969 les ruines ont été rachetées par un particulier qui les loue à une Association de sauvegarde du patrimoine depuis 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]