Centre de sauvegarde de la faune sauvage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un Centre de sauvegarde de la faune sauvage est le terme employé en France pour définir une structure agréée qui accueille les animaux sauvages en détresse à des fins de soins en vue de les réinsérer dans le milieu naturel.

Les causes d'accueil des animaux[modifier | modifier le code]

Les causes d'accueil des animaux sont très variées:

  • Collisions avec les véhicules
  • Blessures dues à la chasse
  • Pollutions diverses
  • Récupération des juvéniles
  • Chocs contre les lignes électriques
  • Agressions par les chats
  • Chocs divers (vitres, infrastructures bâties…)

Les espèces accueillies[modifier | modifier le code]

Tous les centres ne sont pas équipés pour toutes les espèces. En fonction de leur capacité, ils peuvent accueillir:

  • des rapaces (chouettes, buses hiboux, vautour…)
  • des échassiers (cigognes, hérons…)
  • des oiseaux d'eau (canards, cygnes, limicoles…)
  • autres oiseaux (mésanges, martins pêcheurs, pics…)
  • des mammifères terrestres (hérissons, écureuils, chevreuils, lièvres, chauve-souris…)
  • des mammifères marins (phoques…)

Autres actions[modifier | modifier le code]

L'étude des causes d'accueil permet d'orienter des actions de prévention et de sensibilisation (communiqués contre le ramassage injustifié des juvéniles, autocollants pour éviter les chocs contre les vitres, astuces pour limiter les risques d'accidents sur la route…)

Certains centres participent à des programmes nationaux agréés de renforcement de population par la reproduction en captivité.

Il arrive également régulièrement que les centres collaborent avec les autorités judiciaires dans le cadre de l'application de la légilsation relative à la protection des espèces

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]