Centrale solaire eLLO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
eLLo
Administration
Pays
Région
Département
Ville
Coordonnées
Propriétaire
SUNCNIM
Date de mise en service
2019 (prévision)
Statut
En construction
Caractéristiques
Type d'installations
Énergie utilisée
Soleil
Technologie
Linéaire Fresnel génération directe de vapeur d'eau
Superficie
33 ha pour 153 200 m2 de miroirs
Puissance installée
MW
Production d’électricité
Production annuelle
20 GWh (prévision)

Source froide
Air ambiant
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Pyrénées-Orientales
voir sur la carte des Pyrénées-Orientales
Red pog.svg

eLLO est une centrale solaire thermodynamique qui va produire de l'électricité pour le réseau Électricité de France (EDF) à partir de 2018. Elle est située à Llo, commune des Pyrénées-Orientales, et a été conçue et est en construction depuis 2016 par la filiale SUNCNIM de la société CNIM.

Localisation[modifier | modifier le code]

La centrale solaire est située en Cerdagne, l'un des lieux les plus ensoleillés du territoire métropolitain grâce à des conditions météorologiques particulières : climat sec, altitude assez élevée et éloignement des centres urbains permettent une atmosphère particulièrement claire une grande partie de l'année. Elle est située à quelques kilomètres du Four solaire d'Odeillo qui héberge le laboratoire PROMES-CNRS, de la centrale solaire à tour Thémis et du four solaire de Mont-Louis, le premier de cette taille en service au monde en 1949.

Description[modifier | modifier le code]

eLLO est une centrale solaire thermodynamique de 9 MW électriques de type linéaire Fresnel[1] : près de 153 200 m2 de miroirs répartis sur 33 ha suivent la course du soleil pour chauffer de longs tubes fixes pour produire de la vapeur d'eau. Cette vapeur peut être stockée dans 9 ballons correspondant à 4 heures de production[1], ou directement utilisée pour produire de l'électricité. Grâce au système de stockage thermique, la production d'électricité pourra être effectuée à la demande de l'opérateur du réseau, y compris la nuit, et non uniquement quand la météo s'y prête.

Quelques données chiffrées[2] :

  • Conçue en France par SUNCNIM, filiale de la CNIM.
  • Investissement de 60 M€[3].
  • Puissance électrique : 9 MW.
  • Production électrique (estimée) : 20 GWh[2], soit environ la consommation moyenne de 6000 foyers français
  • Densité surfacique de puissance moyenne[4] : ~6,9 W·m-2 (prévision).
  • Fluide caloporteur : vapeur saturée à 285°C, 70 bars.
  • Durée de stockage de l'énergie : 4 heures à pleine puissance grâce à 9 ballons de vapeur d'eau chaude de 120 m3 chacun.
  • 95 200 miroirs pour une surface de collecte de 153 000 m2.
  • 11 km de tubes récepteurs fixes à 8,5 m du sol.
  • 33 ha utilisés sur un terrain de 36 ha.

Dates principales[modifier | modifier le code]

  • 2010 : démonstrateur opérationnel dans les locaux de la CNIM à La Seyne sur Mer dans le Var : 720 m2 de miroirs pour 50x20 m au sol, production de vapeur saturée à 100 bars[5].
  • 2012 : lauréat d'un appel d'offre de la CRE.
  • Décembre 2015 : obtention du permis de construire.
  • Septembre 2016 : début des travaux (prévus pour Mai 2016, mais reportés suite à un recours sur le permis de construire [6],[7]).
  • Automne 2019 : mise en service estimée (couplage réseau).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anne-Claire Poirier, « Suncnim finance sa première centrale thermodynamique », sur greenunivers.com, (consulté le 1er novembre 2018).
  2. a et b Présentation de Raphaël Alliote, SUNCNIM, pour l'Equipex SOCRATE au laboratoire PROMES-CNRS en 2015.
  3. SUNCNIM lève 60 millions d’euros pour financer la première centrale thermodynamique Fresnel du monde avec stockage de l’énergie, communiqué de presse du 13 octobre 2016, SUNCNIM.
  4. Densité de puissance moyenne sur l'année = Énergie produite en une année / (365 × 24 × Superficie totale couverte par la centrale).
  5. « Le groupe CNIM inaugure un pilote de module solaire à concentration », Actu-Environnement,‎ (lire en ligne, consulté le 18 septembre 2017)
  6. « Feu vert pour la centrale solaire de Llo », Lindependant.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 18 septembre 2017)
  7. L'Usine Nouvelle, « La construction de la centrale solaire thermodynamique eLLO peut démarrer dans les Pyrénées-Orientales - Quotidien des Usines », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le 18 septembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]