Catherine Gide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catherine Gide
CatherineGIDE-(1923-2013).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Olten
Nationalité
Activité
Père
Mère
Élisabeth Van Rysselberghe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

Catherine Gide, née le à Annecy et morte le à Olten (Suisse alémanique) à l'âge de 90 ans[1], est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille naturelle et seul enfant d'André Gide, prix Nobel de littérature, et d'Élisabeth Van Rysselberghe (fille de Maria et du peintre Théo van Rysselberghe). Elle fut reconnue par son père à la mort de Madeleine, épouse d'André Gide. Elle épousa en premières noces le germaniste et universitaire Jean Lambert (1914-1999) ; leur fils Nicolas est mort jeune dans un accident de la route. Son troisième mari fut l'universitaire Peter Schnyder[2], spécialiste d'André Gide et de son entourage.

Catherine Gide a longtemps vécu à Cabris (Alpes maritimes) dans sa maison de vacances.

La fondation Catherine-Gide a été créée en 2007 à l’initiative de Catherine Gide, elle a son siège en Suisse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Élisabeth Van Rysselberghe, Lettres à la Petite Dame : un petit à la campagne, -, textes choisis et présentés par Catherine Gide, Gallimard, 2000 (ISBN 2-07-075912-1)
  • Théo Van Rysselberghe intime, exposition, Le Lavandou, Espace culturel, -, catalogue : Catherine Gide, Raphaël Dupouy, Jean-Paul Monery, Peter Schnyder (ISBN 2-9518939-4-9)
  • André Gide, Le Ramier, avant-propos de Catherine Gide, préface de Jean-Claude Perrier, postface de David H. Walker, Gallimard, 2002
  • Maria van Rysselberghe, « L'Enfant Catherine », La Nouvelle Revue française, n° 580, , pp. 108–130
  • Catherine Gide, Entretiens 2002-2003, Gallimard, 2009 (ISBN 978-2-07-012033-8)

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « De battre son cœur s'est... », avis de décès sur le site de la Fondation Catherine Gide.
  2. http://www.fondation-catherine-gide.org/images/pdf/Hommage_CGide.pdf, p. 25.

Liens externes[modifier | modifier le code]