Cathédrale d'Augsbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cathédrale de la Visitation
Image illustrative de l’article Cathédrale d'Augsbourg
Présentation
Nom local Dom Mariä Heimsuchung
Culte Catholicisme
Type Cathédrale
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XIVe siècle
Style dominant Architectures romane et gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
Ville Augsbourg
Coordonnées 48° 22′ 22″ nord, 10° 53′ 48″ est

Géolocalisation sur la carte : Bavière

(Voir situation sur carte : Bavière)
Cathédrale de la Visitation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Cathédrale de la Visitation

La cathédrale de la Visitation est une cathédrale catholique située en Allemagne dans la ville d'Augsbourg, en Bavière. C'est le siège du diocèse d'Augsbourg.

Sa construction date du XIe siècle en style roman, avec des ajouts gothiques du XIVe siècle. Avec la basilique Saint-Ulrich-et-Sainte-Afre, elle constitue l'attraction touristique principale de la ville.

Elle mesure 113 m. de long sur 40 m. de large, pour une hauteur de 62 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cathédrale se trouve certainement sur le site d'un édifice du IVe siècle, pas nécessairement une église, dont les fondations ont été excavées sous le niveau actuel.

L'ancien édifice a été endommagé par les Magyars et a été restauré en 923 par l'évêque saint Ulrich.

La construction romane a commencé en 1043 et fut terminée en 1065. Les deux tours, visibles de toute la ville ont été terminées en 1075. De nombreux éléments architecturaux de style gothique, comme le chœur ont été rajoutés entre 1331 et 1431.

Pendant la Réforme protestante, la cathédrale a perdu un bonne partie de ses œuvres, quelques-unes ont été restaurées.

L'intérieur, qui avait été aménagé en style baroque au XVIIe siècle, a retrouvé son apparence médiévale au XIXe siècle avec des éléments néogothiques. L'église a subi ensuite des dommages durant la Seconde Guerre mondiale.

Plusieurs évêques y sont enterrés, dont Mgr Josef Stimpfle (1916-1996).

Sources[modifier | modifier le code]

Portail sud, détail.
Portail de la cathédrale.
Détail extérieur de la cathédrale.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :