Cat Sidhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Cat Sìth (Écosse), ou Cat Sídhe (Irlande, Cat Sí, nouvelle graphie), est une créature légendaire de la mythologie celtique, que l'on dit ressembler à un grand chat noir avec une tache blanche sur sa poitrine. La légende raconte que ces chats fantômes hantent les Highlands. Certains folklores considèrent que ce chat est en fait une sorcière transformée.

Les légendes qui entourent cette créature sont communes dans le folklore écossais, et sont également présentes en Irlande.

Le cryptozoologiste Karl Shuker, dans son livre Mystery Cats of the World (1989), pense que la légende du Cat Sìth pourrait être inspirée du chat de Kellas, qui est supposément un hybride entre chat domestique et chat sauvage, se rencontrant en Écosse. Le chat de Kellas ressemble à un grand chat sauvage, et est probablement présent en Écosse depuis très longtemps.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Cait Sith est une invocation dans le jeu vidéo japonais Final Fantasy VI et un des protagonistes de Final Fantasy VII[1]. Leur nom est directement inspiré de la légende.
  • Des Caith Sith sont également présents dans le manga et anime Blue Exorcist.
  • Les Caith Sith sont également une des classes d'elfes que peuvent incarner les joueurs du jeu vidéo Alfheim Online dans le manga et l'anime Sword Art Online.
  • La guilde de Cait Shelter dans Fairy Tail tire également sont nom des Cat Sith.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cat Sidhe ou Sith, chat légendaire de la mythologie celtique », sur dol-celeb.com (consulté le 15 mai 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Shuker, Karl P.N. (1989). Mystery Cats of the World. Robert Hale: London, 1989. (ISBN 0-7090-3706-6)Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]