Casemate des Gorges-du-Cians

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Casemate des Gorges-du-Cians
casemate à deux créneaux dans les gorges du Cians.
casemate à deux créneaux dans les gorges du Cians.

Type d'ouvrage Casemate d'infanterie
Secteur
└─ sous-secteur
secteur fortifié des Alpes-Maritimes
└─ sous-secteur du Mounier, quartier de Beuil
Année de construction 1939[1]
Nombre de blocs 1
Coordonnées 44° 02′ 23″ nord, 6° 58′ 34″ est

La casemate des Gorges-du-Cians, appelée aussi casemate du Raton, est une casemate STG (la STG désigne la section technique du génie) de la seconde ligne de résistance de la « ligne Maginot alpine ». Elle dépendait alors - dans le cadre du « secteur fortifié des Alpes-Maritimes », du « sous-secteur Mounier » et de son « quartier de Beuil ».

Localisation[modifier | modifier le code]

La casemate est à 1 021 mètres d'altitude, au fond des gorges supérieures du Cians, sur la commune de Beuil dans le département des Alpes-Maritimes. Il s'agit d'une casemate STG de 2e position de résistance implantée dans les étroites gorges du Cians pour en interdire l'accès aux envahisseurs éventuels venus du nord c'est-à-dire du village de Beuil.

Description[modifier | modifier le code]

La casemate est équipée avec deux créneaux de tir superposés, l'inférieur pour une mitrailleuse, le supérieur pour un canon antichar. L'entrée sur le côté de la falaise défendue par un créneau pour fusil mitrailleur sur la porte blindée[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]