Carreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Carreaux de céramique lustrée posés sur la pointe revêtant le mur du mihrab dans la Grande Mosquée de Kairouan, Tunisie.

Le mot carreau désigne divers objets de forme carrée :

Expressions courantes[modifier | modifier le code]

  • « Se tenir à carreau » : se tenir sur ses gardes, se contrôler, se taire (expression issue d'un dicton des joueurs de cartes)
  • « Être (mis) sur le carreau » :
    • être licencié, rejeté - peut venir du « carreau » de mine (mineurs et autres ouvriers licenciés, ou en chômage forcé, ou ou en grève, qui demeurent en attente sur le carreau) ;
    • être malade (en québécois et en français) - peut être une évolution de sens à partir d'une expression plus ancienne : en 1185, Philippe Auguste fait paver les rues (jusqu'alors boueuses) de Paris. Vers 1330, on appelle « carreau » ces surfaces pavées. Les duellistes préfèrent régler leurs comptes sur ces surfaces, qui offrent l'avantage de ne pas se dérober sous les pieds. Vers 1600, l'expression « laisser sur le carreau » signifie donc déjà « laisser quelqu'un à terre comme mort ou blessé ».
  • « Rester / être laissé sur le carreau » : être abandonné dans une situation difficile. Semble issu de la signification précédente.
  • « faire un carreau » : expression de la pétanque.