Carnet d'adresses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le logiciel produit par Apple, voir Carnet d'adresses (Apple).
Exemple de carnet d'adresses.

Un carnet d'adresses est un carnet ou une base de données dans lequel son utilisateur note les informations nécessaires pour contacter les personnes qu'il fréquente.

Au sens figuré, ou par métonymie, le carnet d'adresse est l'ensemble des contacts et relations notamment professionnels dont quelqu'un peut profiter ou faire profiter son employeur.

Pour chacune de ces personnes, on indique habituellement quelques renseignements standards qui permettent d'associer son identité (nom et prénom) à un moyen de la contacter (adresse, numéro de téléphone fixe ou mobile, numéro de fax, adresse électronique) à la fois dans le cadre professionnel (au sein de l'entreprise qui l'emploie) et/ou personnel.

Pour la plupart des carnets d'adresses, on classe les noms des contacts par ordre alphabétique.

Carnet papier[modifier | modifier le code]

Le carnet d'adresse existe sous forme d'accessoires de papeterie. Il existe sous différents formats, rarement supérieurs au format A4 et souvent en format de poche.

Il existe également des carnets d'adresses se présentant sous la forme d'objets pouvant accueillir des fiches, et qui ne sont pas destinés à être emportés sur soi, mais à rester sur un bureau ; le Rolodex en est un exemple.

Outil informatique[modifier | modifier le code]

En informatique, le carnet d'adresses existe également sous forme électronique. On désigne par le terme de « contact » une personne inscrite sur le carnet.

Avec Microsoft Outlook[modifier | modifier le code]

  • .pab (Personal Address Book) est l'extension des fichiers contenant les carnets d'adresses pour Microsoft Outlook. C'est un format de fichier compagnon de .pst, seul moyen de stocker des listes de diffusion personnelles jusqu'à Outlook 98 ; il est fonctionnellement intégré dans le fichier .pst (groupes de diffusion dans le répertoire « Contacts ») et déprécié (mais encore en service) à partir de la version Outlook 2000.
  • .oab (Offline Address Book) est le fichier stoquant le carnet d'adresse de Exchange Server pour une utilisation non connectée.

Avec Mozilla Thunderbird[modifier | modifier le code]

  • .mab est l'extension des fichiers qui contiennent les carnets d'adresses dans Mozilla Thunderbird. Par défaut, ces fichiers s'appellent history.mab (adresses collectées), abook.mab (adresses personnelles), abook-1.mab, abook-2.mab, abook-3.mab, etc. (carnets d'adresses créés par ordre de création), impab.mab (carnets d'adresses exportés ou importés via le protocole LDIF).

Il est possible de renommer les carnets d'adresses abook-x.mab, pour que leur noms correspondent au nom du carnet dans Thunderbird. Pour cela le plus simple est de passer par l’Éditeur de configuration de TB
A savoir: Ce changement de nom va créer un carnet vide !!. Avant, prenez la précaution de transférer les contacts dans un autre carnet créé pour l'occasion.
On peut aussi (pour les utilisateurs avertis) modifier les lignes correspondantes dans le fichier Prefs.js du profil messagerie de l'utilisateur.
Attention: Précaution d'usage " Faites une sauvegarde de votre "profil" avant toutes modifications importantes. Une corruption de ce fichier peut bloquer le démarrage de Thunderbird.

Aspects normatifs[modifier | modifier le code]

Les personnes et leur entité d'appartenance (entreprises, mais aussi administrations publiques) sont des informations clés dans le réseautage d'affaires.

Dans les logiciels bureautiques comme ceux de Microsoft, le carnet d'adresses peut être relié aux propriétés des documents électroniques (commande fichier / propriétés). On peut alors disposer, si ces champs sont renseignés, d'informations telles que le titre, le sujet, l'auteur, le responsable, la société, des mots-clés, le répertoire web. Ces données sont en fait des métadonnées, c'est-à-dire des données sur les données (i.e. qui permettent l'accès au corps du document).

Les principaux acteurs du commerce électronique se sont intéressés de près à ces informations et à la manière de les standardiser dans les systèmes informatiques. Le langage préconisé est XML. Il permet de faire circuler les éléments de données, et notamment les métadonnées présentes dans les documents électroniques et les pages web (sous forme d'éléments meta), tout en se conformant à un processus complexe et itératif de validation (voir Document Schema Definition Languages).

Les spécifications de commerce électronique apparues au début des années 2000 (ebXML et UDDI) décrivent ces informations avec beaucoup de détails. L'information « contact » appartient à l'élément businessEntity (entité métier).

Voir : businessEntity

Relations professionnelles[modifier | modifier le code]

Le terme peut être utilisé comme une synecdoque pour désigner le réseau professionnel d'un individu. À titre d'exemple, le journaliste Franz-Olivier Giesbert détaille l'importance du carnet d'adresses pour les journalistes : « Un journaliste, au fond, c'est d'abord un carnet d'adresses. Et un carnet d'adresses, c'est quoi ? Des portes qui peuvent s'ouvrir quand elles se ferment aux autres[1]. »

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :