Carlo Diodati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diodati.
Carlo Diodati
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Entrepreneur, commerçantVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Religion

Carlo Diodati, né probablement le à Lucques, exilé de sa ville natale pour fait de religion et mort le à Genève, a développé la manufacture et le commerce de la soie et de la laine dans sa patrie d'adoption.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carlo Diodati naît probablement le à Lucques[1].

Il est baptisé par le pape Paul III et a Charles Quint pour parrain[2]. Il adopte la Réforme et en 1567 s'établit à Genève[2]. Il est condamné à mort en 1568 par contumace pour hérésie[2]. Reçu bourgeois de Genève en 1572, avec son cousin Pompeo Diodati et d'autres Lucquois réfugiés, il y développe la manufacture et le commerce de la soie et de la laine tout en rendant de grands services financiers à la République de Genève[3].

Carlo Diodati meurt le [2].

Postérité[modifier | modifier le code]

La famille Diodati devient rapidement une famille importante de la bourgeoisie genevoise. Dès la fin du XVIe siècle, plusieurs de ses membres siègent au Conseil des Deux-Cents, et un fils de Pompeo, Déodat, accéde au Petit Conseil.

Jean ou Giovanni Diodati, fils de Carlo Diodati, fut un théologien réformé important, traducteur de la Bible en italien, dont la descendance comporte de nombreux pasteurs.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.