Greystoke, la légende de Tarzan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Greystoke, la légende de Tarzan
Titre québécois Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes
Titre original Greystoke: The Legend of Tarzan, Lord of the Apes
Réalisation Hugh Hudson
Scénario Robert Towne[n 1]
Michael Austin
Musique John Scott
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros Pictures
WEA Records
Edgar Rice Burroughs Inc.
Pays d’origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Aventure
Durée 130 minutes
Sortie 1984


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Greystoke, la légende de Tarzan ou Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes au Québec (Greystoke: The Legend of Tarzan, Lord of the Apes) est un film d'aventure britannique coproduit et réalisé par Hugh Hudson, sorti en 1984. Il s'agit de l'adaptation de l'œuvre Tarzan seigneur de la jungle (Tarzan of the Apes) d'Edgar Rice Burroughs.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1885, Jack Clayton et son épouse Alice, comte et comtesse de Greystoke, quittent l'Angleterre à destination de l'Afrique. Mais à la suite d'un naufrage, le couple est condamné à survivre dans une jungle hostile éloignée de toute civilisation. Alors qu'Alice meurt de la malaria quelques mois après la naissance de leur fils John, Jack est tué par un grand singe. Une guenon, qui vient de perdre son petit, recueille l'enfant des Greystoke. John Clayton devient un enfant sauvage qui ne parle que par grognements et se déplace agilement dans les arbres. Il finit par découvrir la cabane de ses parents, et y trouve un couteau ainsi que le médaillon représentant ses parents.

Des années plus tard, le capitaine Phillippe D'Arnot, explorateur belge, échappe de peu au massacre de son expédition par une tribu indigène. Il est sauvé par John qui prend soin de lui et le remet sur pied, le protégeant des singes. Au même moment, le jeune homme défie Kerchak, un vieux mâle tyrannique, et le tue grâce à son couteau, asseyant ainsi sa suprématie sur le groupe de primates. D'Arnot décide d'en savoir plus sur l’énigmatique jeune homme et découvre qu'il est un descendant du comte de Greystoke. Après lui avoir enseigné les bases du langage, il décide de rejoindre un port afin de ramener John en Angleterre, où l'attend son grand-père…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • BAFTA Awards 1985 : meilleurs maquillages (Paul Engelen, Peter Frampton, Rick Baker, Joan Hills)
  • British Film Institute Awards 1985 : prix de l'accomplissement technique.
  • Prix 1985 du Cercle des critiques de New York : meilleur second rôle (Ralph Richardson).

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Oscar 1985 : meilleur second rôle masculin (Ralph Richardson), meilleurs maquillages (Rick Baker et Paul Engelen) et meilleur scénario tiré d'une œuvre existante.
  • Prix 1985 de l'Académie des films de science-fiction, fantastique et horreur : meilleur film fantastique et meilleurs costumes (John Mollo).
  • BAFTA Awards 1985 : meilleure photographie, meilleurs décors, meilleur son et meilleurs seconds rôles masculins (Ian Holm et Ralph Richardson).
  • Césars 1985 : meilleur film étranger.
  • Prix 1984 de la British Society of Cinematographers : meilleure photographie.
  • Prix 1985 de la Writers Guild of America : meilleur scénario d'adaptation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sous le nom de P.H. Vazak, voir Autour du film
  2. Deux détails utiles sont à noter concernant ce personnage dans l'œuvre originale : d'une part, Edgar Rice Burroughs le prénomme Paul, et non Philippe (prénom créé pour la version cinématographique), et d'autre part, il ne lui avait pas donné le grade de capitaine, mais celui de lieutenant.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]