Carbonara al Ticino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carbonara al Ticino
Carbonara al Ticino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Lombardie Lombardie 
Province Pavie 
Code postal 27020
Code ISTAT 018030
Code cadastral B741
Préfixe tel. 0382
Démographie
Population 1 550 hab. (31-12-2010[1])
Densité 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 08′ 00″ nord, 9° 06′ 00″ est
Superficie 1 400 ha = 14 km2
Localisation
Localisation de Carbonara al Ticino
Localisation dans la province de Pavie.
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
Carbonara al Ticino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
Carbonara al Ticino
Géolocalisation sur la carte : Lombardie
Voir sur la carte administrative de Lombardie
Carbonara al Ticino
Liens
Site web Site officiel

Carbonara al Ticino est une commune italienne de la province de Pavie dans la région Lombardie en Italie.


Histoire[modifier | modifier le code]

De nombreux vestiges de l'âge du bronze retrouvés sur le territoire de la commune semble suggérer que cette région était habitée dès la préhistoire[2].

La commune est mentionnée officiellement dès 891 comme possession du monastère de Saint-Marin[2].

Par la suite, Carbonara al Ticino passa aux mains de la seigneurie des Beccaria. Au XVe siècle, ce territoire passa à une branche cadette de la famille Visconti[2].

En 1693, il parvint aux Lonati, puis en 1768 à Antonio Maria della Chiesa, qui fut nommé marquis de Carbonara[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Cava Manara, Pavia di Udine, San Martino Siccomario, Torre d'Isola, Villanova d'Ardenghi, Zerbolò, Zinasco

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Architecture religieuse[modifier | modifier le code]

Église paroissiale San Giovanni Evangelista

C’était à l’origine un centre religieux monastique. Les premières archives paroissiales remontent à 1610. Entre 1673 et 1753, l’église a été agrandie de trois nefs avec une façade de style néoclassique. En 1820, les nouvelles cloches ont été mises en place[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a b c et d (it) « La Storia », sur Comune Carbonara Ticino
  3. (it) « Chiese di Pavia (aperte al Culto, nei dintorni Sud di Pavia) », sur paviaedintorni.it