Carbocystéine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carbocystéine
Image illustrative de l’article Carbocystéine
Identification
No CAS 638-23-3
No ECHA 100.010.298
No EC 211-327-5
PubChem 193653
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C5H9NO4S  [Isomères]
Masse molaire[1] 179,194 ± 0,011 g/mol
C 33,51 %, H 5,06 %, N 7,82 %, O 35,71 %, S 17,89 %,
Propriétés physiques
fusion 206 °C
Solubilité insoluble dans l'eau (Ph Eur)
Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique Mucolytique

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La carbocystéine est un mucolytique : il est indiqué en cas d'hypersécrétion bronchique.

Chimie[modifier | modifier le code]

Nom IUPAC : acide (R)-2-amino-3-[(carboxyméthyl)sulfanyl]propanoïque.

C'est un dérivé d'acide aminé soufré (cystéine).

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Il diminue la viscosité des sécrétions bronchiques et facilite ainsi leur évacuation[2]. Par ce biais, il diminue le nombre de décompensations chez le patient porteur d'une broncho-pneumopathie chronique obstructive[3].

Pharmacologie[modifier | modifier le code]

Il peut également être utilisé en cas de bronchite, de sinusite ou de rhinopharyngite.

Important : ne jamais donner d'antitussif lors d'usage d'un fluidifiant sans avis médical. Effets indésirables : nausées, gastralgies, vomissements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]