Capital symbolique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le capital symbolique désigne toute forme de capital (religieux, culturel, artistique, associatif, etc.) ayant une reconnaissance particulière au sein de la société. C'est un concept que l'on doit au sociologue Pierre Bourdieu.

Notion[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Pierre Bourdieu et Capital.

Le capital symbolique englobe les autres formes de capital (économique, social et culturel ), lorsqu'elles sont perçues de l'extérieur et reconnues comme légitimes  :

« J'appelle capital symbolique n'importe quelle espèce de capital (économique, culturel, scolaire ou social) lorsqu'elle est perçue selon des catégories de perception, des principes de vision et de division, des systèmes de classement, des schèmes classificatoires, des schèmes cognitifs, qui sont, au moins pour une part, le produit de l'incorporation des structures objectives du champ considéré, c-à-d de la structure de la distribution du capital dans le champ considéré[1]. »

Il détermine la position sociale des individus dans la société. Ainsi, le capital symbolique se traduit par le prestige, l'honneur ou la reconnaissance de l'individu[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raisons pratiques, Seuil, 1994, p.161.
  2. « Langage et pouvoir symbolique », sur psychologie-sociale.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]