Capital économique (sociologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homonyme, voir Capital économique.

En sociologie, le capital économique désigne l'ensemble des ressources économiques d'un individu, à la fois ses revenus et son patrimoine. Ce concept a été introduit dans l'ouvrage La Distinction de Pierre Bourdieu. Le capital économique est alors à distinguer d'autres types de capitaux : le capital social, le capital culturel et le capital symbolique[1],[2]. Cette disctinction n'est toutefois pas imperméable : en achetant des œuvres d'art coûteuses, son acquéreur transforme du capital économique en du capital social[3]. À l'inverse des autres capitaux, le capital économique est un bien matériel. Il peut donc se transférer classiquement d'une génération à l'autre[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anne Jourdain et Sidonie Naulin, « Héritage et transmission dans la sociologie de Pierre Bourdieu », Idées économiques et sociales, vol. 166, no 4,‎ , p. 6 (ISSN 2257-5111 et 2264-2749, DOI 10.3917/idee.166.0006, lire en ligne, consulté le 19 décembre 2018)
  2. « Capital économique social culturel | SES.Webclass », sur ses.webclass.fr (consulté le 19 décembre 2018)
  3. Jörg Blasius et Jürgen Friedrichs, « Les compétences pratiques font-elles partie du capital culturel ? », Revue française de sociologie, vol. 44, no 3,‎ , p. 549 (ISSN 0035-2969 et 1958-5691, DOI 10.3917/rfs.443.0549, lire en ligne, consulté le 19 décembre 2018)