Capella (ingénierie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Capella
Logo

Image illustrative de l'article Capella (ingénierie)

Développeur Groupe de travail de l'industrie PolarSys[1] de la Fondation Eclipse
Dernière version 1.1.2[2]
Écrit en Java
Environnement Linux, Mac OS X, Microsoft Windows
Type Model Driven Architecture
Licence Eclipse Public License
Site web http://www.polarsys.org/capella

Capella est une solution Open Source du groupe de travail industriel PolarSys[1] de la Fondation Eclipse. Cette solution fournit un processus outillé permettant la modélisation graphique des architectures systèmes, logicielles ou matérielles, et ce, en conformité avec les principes et recommandations définis par la méthode Arcadia[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Capella est principalement utilisé pour la modélisation de systèmes complexes et de systèmes critiques.

Historique[modifier | modifier le code]

Capella a été spécifié, conçu et développé par Thales[4] à partir de 2007.

L'objectif est de contribuer à la transformation de l'ingénierie, en fournissant un environnement d'ingénierie proposant une démarche basée sur les modèles, plutôt que centrée documents, piloté par un processus, et offrant par construction les moyens d'assurer une co-ingénierie effective. Les experts opérationnels de l'ingénierie ont pour cela défini un langage unifié pour la modélisation des architectures dans le groupe et spécifier l'outillage associé, Capella.

Capella propose une ergonomie similaire aux outils PowerPoint / Visio et Excel. L'environnement qui en résulte est de fait intuitif et permet aux ingénieurs de se concentrer sur la définition de leurs architectures plutôt que sur l'apprentissage et l'exploitation de langages génériques complexes de modélisation tels UML ou SysML pour capturer leurs besoins. Dédié à la méthode sous-jacente Arcadia, il guide également les ingénieurs dans leurs activités, ce que ne proposent pas les outils de modélisations génériques.

En 2015, la solution a été mise en Open Source dans le groupe de travail industriel PolarSys[5], [6] de la Fondation Eclipse au travers du projet collaboratif français Clarity[7] soutenu par BPI France.

Capella dispose de son propre cycle de vie. Une version majeure, apportant de nouvelles fonctionnalités, est livrée chaque fin d'année tandis que plusieurs versions dites mineures, corrigeant des bogues notamment, peuvent être livrées tout au cours de l'année.

Principes[modifier | modifier le code]

L'atelier dispose de son propre métamodèle, qui définit les concepts du langage que peut manipuler l'utilisateur au travers d'un projet Capella, c'est-à-dire au travers d'un modèle Capella, instance de ce métamodèle. Ensuite, l'utilisateur peut visualiser ce modèle sous différents aspects, selon différentes préoccupations, au travers de diagrammes. L'utilisateur peut également, via la palette associée aux diagrammes, créer de nouveaux éléments de modèle. Un projet Capella est composé d'une partie modèle (« melodymodeller ») et d'une partie graphique (« aird »).

Interface graphique de l'atelier
Interface des diagrammes avec palette d'outils associée

À l'ouverture ou à la création d'un projet Capella, l'interface de l'atelier est présentée à l'utilisateur. Elle contient différentes zones :

  • La zone « navigateur méthodologique » qui expose à l'utilisateur les différentes phases d'ingénierie pour la modélisation de son architecture, et des raccourcis pour créer de nouveau diagrammes en lien avec la phase d'ingénierie considérée ; cette vue permet également de faciliter la « transition » entre phases d'ingénierie, de façon à créer les liens de réalisation entre phases et les éléments associés ;
  • La zone « navigateur sémantique » permettant de naviguer aisément dans le modèle : pour tout élément sélectionné dans la zone « projet » ou sur un diagramme, la zone navigateur sémantique va présenter à l'utilisateur l'ensemble des références autour de cet élément, c'est-à-dire ses relations de contenance ou de référence ainsi que l'ensemble des diagrammes dans lequel l'élément est impliqué ;
  • La zone « projet », plus classique, qui est une vue arborescente du modèle Capella, et qui contient l'ensemble des éléments sémantiques et des diagrammes créés par l'utilisateur ;
  • La zone « diagramme », qui présente une vue graphique d'un extrait du modèle et permet d'éditer le modèle en termes de création, modification, suppression d'éléments, mais aussi de modification de l'organisation ou l'apparence d'éléments dans le diagramme ;
  • La zone de « propriétés » qui affiche l'ensemble des propriétés données pour un élément sélectionné dans le modèle ou dans un diagramme.

Diagrammes[modifier | modifier le code]

L'utilisateur peut au travers de Capella manipuler plusieurs types de diagramme. La représentation des éléments dans les diagrammes est régit par un code couleur propre à chaque phase d'ingénierie. Exemple : dans la phase « Architecture Logique », les composants sont de couleur bleu.

Quelques exemples de diagrammes :


Extensibilité[modifier | modifier le code]

L'atelier peut être enrichi ou spécialisé pour un besoin métier donné, conformément au concept de « Point de Vue », défini par le standard ISO/IEC 42010 (en)[8]. Ces extensions apportent, par exemple :

  • la capacité à gérer de nouvelles informations qui seraient dédiées à un besoin d'ingénierie spécifique, avec leur outillage associé. Exemple : des propriétés non-fonctionnelles telles des contraintes de temps pour des analyses de performances, ou des contraintes liés à la sûreté de fonctionnement ou à la sécurité, au coût d'un composant pour des analyses de coûts, à sa masse, etc. ;
  • la capacité à spécialiser la démarche d'ingénierie avec des styles architecturaux spécifiques ;
  • la capacité à ajouter de nouvelles fonctionnalités à l'atelier, par exemple un export documentaire ou une spécialisation de la transition système/sous-système.

Compatibilité[modifier | modifier le code]

Capella est supporté sur des environnements basés sur Java 7 et plus sur les plates-formes suivantes :

Dépendances[modifier | modifier le code]

Capella est basé sur:

Communauté et communication[modifier | modifier le code]

La communauté est réunie autour du site web du groupe de travail de l'industrie PolarSys de la fondation Eclipse. La documentation Capella est disponible en téléchargement sur le site web[11].

Capella a été présenté lors de divers événements :

Conférence Titre de la présentation Date Lieu
Incose 2016 Simplifying (and enriching) SysML to perform functional analysis and model instances[12] 18/06/2016 Edinburgh
EclipseCon France Hands-On Systems Modeling with ARCADIA / Capella[13] 07/06/2016 Toulouse
Dutch Eclipse Day Model-based engineering with Capella: Status and perspectives[14] 18/04/2016 Eindhoven
EclipseCon North America Mars exploration guided by PolarSys[15] 07/03/2016 Reston
ERTS MBSE with ARCADIA Method and Capella Tool[16] 27/01/2016 Toulouse
MODELS CLARITY: Open-Sourcing the Model-Based Systems Engineering Solution Capella[17] 29/09/2015 Ottawa
INCOSE International Symposium Implementing the MBSE Cultural Change: Organization, Coaching and Lessons Learned[18] 14/07/2015 Seattle
INCOSE International Symposium From initial investigations up to large-scale rollout of an MBSE method and its supporting workbench: the Thales experience[19] 14/07/2015 Seattle
EclipseCon France Capella time-lapse: A system architecture model in 30 minutes[20] 25/06/2015 Toulouse
EclipseCon France Systems Modeling with the ARCADIA method and the Capella tool[21] 24/06/2015 Toulouse
Nouvelle France Industrielle Présentation du projet Clarity et de l'atelier Capella à Emmanuel Macron[22] 18/05/2015 École des Mines de Nantes
EclipseCon North America Capella time-lapse: A system architecture model in 30 minutes[23] 12/03/2015 San Francisco
EclipseCon Europe Capella on the field: Model-based system engineering use cases[24] 29/10/2014 Ludwigsbourg
Model-Based System Engineering (MBSE) Symposium The Challenges of Deploying MBSE Solutions[25] 28/10/2014 Canberra
Model-Based System Engineering (MBSE) Symposium Arcadia and Capella in the Field[26] 27/10/2014 Canberra
EclipseCon France Arcadia / Capella, a field-proven modeling solution for system and software architecture engineering[27] 19/06/2014 Toulouse
EclipseCon North America Arcadia / Capella, a field-proven modeling solution for system and software architecture engineering[28] 20/03/2015 San Francisco
Complex Systems Design & Management (CSDM) Model-Based Collaboration for System, Software and Hardware Engineering[29] 04/12/2013 Paris

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Site web PolarSys », sur polarsys.org (consulté le 12 janvier 2016)
  2. (en) « Capella 1.1.2 (dernière version stable) », sur polarsys.org (consulté le 12 janvier 2016)
  3. (en) (en) « ICAS International council of aeronautical sciences - Arcadia publication » [PDF], sur icas.org (consulté le 15 octobre 2015)
  4. (en) « Site web Thales », sur thalesgroup.com (consulté le 19 octobre 2015)
  5. (en) « PolarSys Proposal pour Capella », sur polarsys.org (consulté le 19 octobre 2015)
  6. « Article "Comment Thales a placé ses outils de modélisation dans l’Open Source" », sur lemagit.fr (consulté le 19 octobre 2015)
  7. (en) « Ecosystem for the Model Based Systems Engineering Solution Capella », sur clarity-se.org (consulté le 19 octobre 2015)
  8. (en) « ISO/IEC/IEEE 42010:2011, Systems and software engineering — Architecture description », sur iso-architecture.org (consulté le 19 octobre 2015)
  9. (en) « Kitalpha: an environment to develop and execute MBE », sur polarsys.org (consulté le 12 janvier 2017)
  10. (en) « EMF Diff/Merge: a diff/merge component for models », sur eclipse.org (consulté le 12 janvier 2017)
  11. (en) « Documentation Capella », sur polarsys.org (consulté le 15 octobre 2015)
  12. (en) « Simplifying (and enriching) SysML to perform functional analysis and model instances » [PDF], sur eclipsecon.org (consulté le 6 octobre 2016)
  13. (en) « Hands-On Systems Modeling with ARCADIA / Capella » [PDF], sur eclipsecon.org (consulté le 6 octobre 2016)
  14. (en) « Model-based engineering with Capella: Status and perspectives » [PDF], sur eclipsecon.org (consulté le 6 octobre 2016)
  15. (en) « Mars exploration guided by PolarSys » [PDF], sur eclipsecon.org (consulté le 6 octobre 2016)
  16. (en) « MBSE with ARCADIA Method and Capella Tool » [PDF], sur twitter.com (consulté le 6 octobre 2016)
  17. (en) « CLARITY: Open-Sourcing the Model-Based Systems Engineering Solution Capella » [PDF], sur flux.cs.queensu.ca/oss4mde (consulté le 15 octobre 2015)
  18. (en) « Implementing the MBSE Cultural Change: Organization, Coaching and Lessons Learned », sur events.incose.org (consulté le 15 octobre 2015)
  19. (en) « From initial investigations up to large-scale rollout of an MBSE method and its supporting workbench: the Thales experience », sur events.incose.org (consulté le 15 octobre 2015)
  20. (en) « Capella time-lapse: A system architecture model in 30 minutes », sur eclipsecon.org (consulté le 15 octobre 2015)
  21. (en) « Systems Modeling with the ARCADIA method and the Capella tool », sur eclipsecon.org (consulté le 15 octobre 2015)
  22. « Obeo et Thales rencontrent le ministre de l’Economie lors du lancement du projet Industrie du futur », sur blog.obeo.org (consulté le 15 octobre 2015)
  23. (en) « Capella time-lapse: A system architecture model in 30 minutes », sur eclipsecon.org (consulté le 15 octobre 2015)
  24. (en) « Capella on the field: Model-based system engineering use cases » [PDF], sur eclipsecon.org (consulté le 15 octobre 2015)
  25. (en) « The Challenges of Deploying MBSE Solutions », sur sesa.org.au (consulté le 15 octobre 2015)
  26. (en) « Arcadia and Capella in the Field », sur sesa.org.au (consulté le 15 octobre 2015)
  27. (en) « Arcadia / Capella, a field-proven modeling solution for system and software architecture engineering », sur eclipsecon.org (consulté le 15 octobre 2015)
  28. (en) « Arcadia / Capella, a field-proven modeling solution for system and software architecture engineering », sur eclipsecon.org (consulté le 15 octobre 2015)
  29. (en) « Model-Based Collaboration for System, Software and Hardware Engineering », sur polarsys.org (consulté le 15 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]