Camillo Jerusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Camillo Jerusalem
Image illustrative de l’article Camillo Jerusalem
Biographie
Nationalité Drapeau : Autriche Autrichien
Naissance
Lieu Vienne (Autriche-Hongrie)
Décès (à 75 ans)
Lieu Vienne (Autriche)
Poste Milieu/Ailier
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1930-1938Drapeau : Autriche Austria Vienne
1938-1939Drapeau : France FC Sochaux
1945-1946Drapeau : Autriche Austria Vienne
1946Drapeau : France FC Sochaux
1946-1947Drapeau : France CO Roubaix-Tourcoing
1947-1948Drapeau : France SR Colmar 16 (2)
1949Drapeau : France RCFC Besançon 19 (5)
1949-1951Drapeau : Suisse Servette Genève
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1936-1945 Drapeau : Autriche Autriche 12 (6)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1951-1953Drapeau : Autriche FC Grenchen
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Camillo Jerusalem () est un footballeur autrichien qui a joué au FC Sochaux.

En 1936, il fait ses débuts en sélection nationale face à l'Italie. En 1938, l'équipe d'Autriche est dissoute dans la sélection allemande alors que Jerusalem en était un des piliers avec 6 buts en 9 sélections.

L'annexion de l'Autriche le pousse à signer au FC Sochaux-Montbéliard lors de l'été 1938 mais son arrivée est retardée par la crise des Sudètes et la mobilisation des joueurs français du club. Le début de saison de Sochaux est laborieux et l'arrivée de Jerusalem remet le club sur de bons rails. Il rempile la saison suivante mais après de bons matchs amicaux, la guerre éclate et Jerusalem est interné dans un camp à Langres puisque allemand. Plus tard il sera engagé dans l'armée allemande.

Une fois la guerre finie en 1945, il retourne à l'Austria Vienne mais René Cottenceau réussit à le faire revenir à Sochaux en janvier 1946. Sochaux termine dernier et il part au CO Roubaix-Tourcoing la saison suivante où il devient champion de France.

Palmarès[modifier | modifier le code]