Californisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nyon, un pôle de l'agglomération du Grand Genève.

Californisation ou "californisation du paysage" est un terme géographique employé en aménagement du territoire et en sylviculture. En géographie, cette dénomination est utilisée pour désigner la « métropolisation » d’un paysage, ou même d’une région complète. L'urbaniste suisse Marc Antoine Messer parle de la « californisation, soit de l’arc lémanique, soit même de la totalité de la Suisse »[1]. Le terme est surtout employé en Suisse romande, dans les médias[2] et dans le langage technique de l’aménagement du territoire officiel.

En géographie physique, écologie du paysage, écologie du feu, sylviculture et génie rural, le terme est utilisé pour désigner « l’engrenage entre la végétation (forêts, maquis, garrigues, boisements) et l’habitat, qui rend particulièrement dangereux un incendie de forêt »[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Peut-on encore parler d’urbanisation de la Suisse ? », 20e Biennale de géographie d’Avignon - Géopoint 2014 - « Controverses et géographies » - 12 et 13 juin 2014 (consulté le 18 aout 2015)
  2. « La Suisse se couvre de béton », Swissinfo.ch (consulté le 18 aout 2015)
  3. « Blognotice 15.08.2015 : Incendies de forêt à Schramberg en Forêt-Noire et processus de californisation du paysage », Citation extraite du blog paysages de Christophe Neff dans les Blogs le monde sur Le Monde.fr (consulté le 18 aout 2015)