Cali Rezo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cali Rezo
CALI-Rezo Autoportrait.jpg
Cali Rezo en 2008.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
VendéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Blog officiel

Cali Rezo, née le en Vendée, est une artiste peintre, illustratrice et blogueuse française.

Elle se consacre à le peinture abstraite, après une première période dans le domaine des peintures numériques réalistes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat arts et lettres, Cali Rezo est admise en 1987 à l'école supérieure d'art d'Aix-en-Provence avant de rejoindre l'École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris, dont elle sort diplômée en 1992[2]. Elle choisit alors le domaine du numérique et de l'image de synthèse, et travaille ainsi tour à tour pour l'INA, le studio Mac Guff, ou sur des projets comme le film Immortel, ad vitam d'Enki Bilal (2004)[3]. Devenue illustratrice indépendante, elle débute la création de portraits numériques en 2003[4]. Elle réalisa également les illustrations de plusieurs ouvrages.

À partir de 2004, elle ouvre son blog, De l'autre côté des cailloux[5], dans lequel elle présente des séries de portraits et tableaux, souvent axés sur des modèles féminins[6], ainsi que des maquettes et des photographies[7]. Elle propose par ailleurs depuis quelques années des morceaux musicaux.

Jusqu'en 2015, sa période numérique réaliste, elle se définit elle-même comme à mi-chemin entre créatrice multimédia et peintre[8], de par ses techniques de dessin et de peinture traditionnelles employées au travers d'outils et supports numériques[9]. Elle se consacre depuis à la peinture abstraite[10].

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles
  • 2005 : laboratoire "Négatif+", Paris ;
  • 2006 : "Maison des associations", Dizy ;
  • 2007 : restaurant "Mood", Paris ;
  • 2007 : galerie "Living-Room", Paris ;
  • 2008 : "Atelier Misstigri", Nantes ;
  • 2009 : bureaux de la Société "JWT", Belgique ;
  • 2011 : Hôtel de la Monnaie, La Rochelle ;
  • 2014 : Grand Hôtel, Tours ;
  • 2015, 2016 : De l’autre côté du 17, Ivry-sur-Seine.
  • 2016 : Théâtre "L'Européen", Paris ;
  • 2017 : "Chez Max" by LEAM, Maisons-Alfort ;
  • 2017 : "Le Hublot" (Ivry-sur-Seine) ;
  • 2018 : Paul Stewart Gallery (Paris) ;
  • 2018 : De l’autre côté du 17, Ivry-sur-Seine.
Collectives
  • 2005 : École nationale supérieure des beaux-arts, Paris ;
  • 2006 : Peinture en fête, Montvelon ;
  • 2010 : Bulles de Vie, Nantes ;
  • 2010 : Ukulélé Bazar, Paris ;
  • 2011 : exposition anniversaire du Bureau 21, Tours ;
  • 2012 : festival Yamamoto Japon Touraine, Tours ;
  • 2013 : Asie, au Carroi des arts, Montlouis ;
  • 2014 : L'œil de Jack, Espace Canopy, Paris ;
  • 2015 : festival des arts visuels du 11e, Paris ;
  • 2015 : 16e festival de cinéma asiatique, Studio Cinéma, Tours.
  • 2017 : "Pleins Feux", Salle Raspail , Ivry-sur-Seine
  • 2017 : "Petits formats", Galerie Monod, Paris
  • 2018 : "The San Francisco Fall Art & Antiques Show" , 37e année (San Francisco, USA)
  • 2019 : "The Decorative and Textiles FAIR" (Battersea Park, Londres)
  • 2019-2020 – « Noir est une couleur » Le Comoedia (Brest, France)
  • 2019-2020 – « La découverte ou l’ignorance » Eine Art Gallery (Allemagne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gribouilleuse cybernétique », Vous, no 3,‎
  2. « Cali Rézo, l'âme et la matière », Gueule d'Ange, no 1,‎ .
  3. « Peintre numérique », Création Numérique, no 96,‎ .
  4. Judith Bregman, « Peindre d'après photo », Univers Mac, no 171,‎ .
  5. « Tête de blog : Cali Rezo », Netizen, no 1,‎ .
  6. « Quand l'ordinateur devient chevalet », Pratique des Arts, no 108,‎ .
  7. « Photographier – Cali Rezo », Strategies, no 1465,‎ .
  8. « Galerie », ComputerArts, no 153,‎ .
  9. « Un écran pour toile », Artistes Magazine, no 138,‎ .
  10. (en-US) « Cali Rezo: Monochrome – Architerior » (consulté le 22 septembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]