Cali Rezo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cali Rezo
Description de cette image, également commentée ci-après
Cali Rezo
Naissance
Vendée (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Pays de résidence France
Profession
Formation

Cali Rezo, née le en Vendée, est une artiste peintre, illustratrice et blogueuse française.

Elle se consacre à le peinture abstraite, après une première période dans le domaine des peintures numériques réalistes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat arts et lettres, Cali Rezo est admise en 1987 à l'école supérieure d'art d'Aix-en-Provence avant de rejoindre l'École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris, dont elle sort diplômée en 1992[2]. Elle choisit alors le domaine du numérique et de l'image de synthèse, et travaille ainsi tour à tour pour l'INA, le studio Mac Guff, ou sur des projets comme le film Immortel, ad vitam d'Enki Bilal (2004)[3]. Devenue illustratrice indépendante, elle débute la création de portraits numériques en 2003[4]. Elle réalisa également les illustrations de plusieurs ouvrages.

À partir de 2004, elle ouvre son blog, De l'autre côté des cailloux[5], dans lequel elle présente des séries de portraits et tableaux, souvent axés sur des modèles féminins[6], ainsi que des maquettes et des photographies[7]. Elle propose par ailleurs depuis quelques années des morceaux musicaux.

Jusqu'en 2015, sa période numérique réaliste, elle se définit elle-même comme à mi-chemin entre créatrice multimédia et peintre[8], de par ses techniques de dessin et de peinture traditionnelles employées au travers d'outils et supports numériques[9]. Elle se consacre depuis à la peinture abstraite[10].

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles
  • 2005 : laboratoire "Négatif+", Paris ;
  • 2006 : "Maison des associations", Dizy ;
  • 2007 : restaurant "Mood", Paris ;
  • 2007 : galerie "Living-Room", Paris ;
  • 2008 : "Atelier Misstigri", Nantes ;
  • 2009 : bureaux de la Société "JWT", Belgique ;
  • 2011 : Hôtel de la Monnaie, La Rochelle ;
  • 2014 : Grand Hôtel, Tours ;
  • 2015, 2016 : De l’autre côté du 17, Ivry-sur-Seine.
  • 2016 : Théâtre "L'Européen", Paris ;
  • 2017 : "Chez Max" by LEAM, Maisons-Alfort ;
  • 2017 : "Le Hublot" (Ivry-sur-Seine) ;
  • 2018 : Paul Stewart Gallery (Paris) ;
  • 2018 : De l’autre côté du 17, Ivry-sur-Seine.
Collectives
  • 2005 : École nationale supérieure des beaux-arts, Paris ;
  • 2006 : Peinture en fête, Montvelon ;
  • 2010 : Bulles de Vie, Nantes ;
  • 2010 : Ukulélé Bazar, Paris ;
  • 2011 : exposition anniversaire du Bureau 21, Tours ;
  • 2012 : festival Yamamoto Japon Touraine, Tours ;
  • 2013 : Asie, au Carroi des arts, Montlouis ;
  • 2014 : L'œil de Jack, Espace Canopy, Paris ;
  • 2015 : festival des arts visuels du 11e, Paris ;
  • 2015 : 16e festival de cinéma asiatique, Studio Cinéma, Tours.
  • 2017 : "Pleins Feux", Salle Raspail , Ivry-sur-Seine
  • 2017 : "Petits formats", Galerie Monod, Paris
  • 2018 : "The San Francisco Fall Art & Antiques Show" , 37e année (San Francisco, USA)
  • 2019 : "The Decorative and Textiles FAIR" (Battersea Park, Londres)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gribouilleuse cybernétique », Vous, no 3,‎
  2. « Cali Rézo, l'âme et la matière », Gueule d'Ange, no 1,‎ .
  3. « Peintre numérique », Création Numérique, no 96,‎ .
  4. Judith Bregman, « Peindre d'après photo », Univers Mac, no 171,‎ .
  5. « Tête de blog : Cali Rezo », Netizen, no 1,‎ .
  6. « Quand l'ordinateur devient chevalet », Pratique des Arts, no 108,‎ .
  7. « Photographier – Cali Rezo », Strategies, no 1465,‎ .
  8. « Galerie », ComputerArts, no 153,‎ .
  9. « Un écran pour toile », Artistes Magazine, no 138,‎ .
  10. (en-US) « Cali Rezo: Monochrome – Architerior » (consulté le 22 septembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]