Cégep de Granby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Granby.
Cégep de Granby
Image illustrative de l'article Cégep de Granby
Coordonnées
Localisation Granby, Québec
Canada
Adresse 235, rue Saint-Jacques, Granby (Québec) J2G 9H7
Coordonnées 45° 23′ 57″ nord, 72° 43′ 48″ ouest
Site web http://www.cegepgranby.qc.ca/
Informations
Fondation 1968[1]
Régime linguistique Français
Chiffres clés
Nombre d'étudiants 2 000
Nombre d'employés ~250
Nombre de campus 1
Code de l'établissement d'enseignement 904001

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Cégep de Granby

Le Cégep de Granby est une institution scolaire de niveau collégial publique (cégep), offrant des cours de formation pré-universitaire et technique, à environ 2 100 étudiants en 2014[2] à temps plein et à temps partiel. Le cégep est situé à Granby, au Québec.

Historique[modifier | modifier le code]

Entrée rue Saint-Antoine au bloc B

À la suite de l'adoption du projet de loi 60 à l'Assemblée nationale du Québec en 1967, divers cégeps furent créés. La ville de Granby n'a toutefois pas d'établissement de niveau collégial. À la suite d'une demande du ministre de l'Éducation Jean-Guy Cardinal et du député local Armand Russell (en)[3], on formera plus de 130 étudiants en 1968-1969 à l'intérieur de l'école polyvalente Sacré-Cœur grâce à l'appui du Collège de Sherbrooke (aujourd'hui Cégep de Sherbrooke).

Comme le mentionne Émile Roberge, poète et enseignant de 1969 à 1986, qui a aussi été le premier directeur du Campus de Granby lors de sa fondation : « Tout était alors à construire. Beaucoup de cégeps sont nés de collèges classiques, d’écoles normales, etc. Nous, nous devions partir à zéro, avec un personnel réduit à sa plus simple expression. Nous relèverons le défi grâce à au dévouement des professeurs et à l’extraordinaire bon esprit des étudiants ; grâce aussi à l’appui de la commission scolaire régionale Meilleur et des divers services du Cégep de Sherbrooke. »[4]

De 1969 à 1977, on tentera de conserver l'enseignement offert par le Collège de Sherbrooke alors que ce dernier tentera plutôt de se décharger de son campus de Granby. À la recherche de locaux fixes, on achètera la polyvalente Immaculée-Conception[5] en 1975. À la suite d'une étude démographique, on estimera que la population du cégep ne pourra dépasser les 800 élèves[6].

C'est en 1977 qu'on inaugurera le Campus de Granby du Collège de Sherbrooke et que ce dernier sera responsable de ses propres finances[3]. Dès cette année, le nombre d'élèves inscrits dépasse déjà les 1 000[6]. Différents locaux hors-campus seront loués pour répondre aux besoins. En , le campus deviendra entièrement autonome et portera désormais le nom de Collège de Granby[7]. Le précédent nom de Cégep de Granby Haute-Yamaska sera sélectionné en 1990-1991[7]. Haute-Yamaska désigne la municipalité régionale de comté de La Haute-Yamaska dans laquelle se situe le cégep. En 2014, le Cégep de Granby Haute-Yamaska simplifiera son nom pour devenir le Cégep de Granby [8] puisqu'il dessert un territoire plus vaste et qu'il souhaite poursuivre son flux de modernisation et faciliter les communications grâce à un nom plus court. L'établissement profitera de l'occasion pour rafraîchir son logo en modifiant la police, mais en conservant le livre stylisé, qui symbolise ses valeurs.

Lieux de formation[modifier | modifier le code]

Les activités du Cégep de Granby sont réparties dans trois lieux de formation situés dans un rayon de 2,5 kilomètres. Il s’agit du :

Bâtiment principal Ce bâtiment regroupe la presque totalité des salles de cours et des départements, les laboratoires ainsi que tous les services (Carrefour de la réussite éducative, bibliothèque, Carrefour TIC, Auditorium, Service de l’organisation et du cheminement scolaire, etc.).

Il abrite également les locaux de l’École nationale de la chanson ainsi que les services à la population tels que :

  • La Salle Blanche (salle de stimulation multisensorielle Snoezelen pour les enfants souffrant de troubles du développement) et le Hamac (halte-répit pour enfants diagnostiqués avec un trouble envahissant du développement), tous deux animés par des étudiants en Techniques d’éducation spécialisée, sous la supervision d’enseignants du programme.
  • La clinique-santé où des prélèvements sanguins et divers autres soins sont prodigués par des étudiants en Soins infirmiers, sous la supervision d’enseignants du programme.

Pavillon X (Pavillon Le Corbusier)

  • Ce pavillon est situé au Centre régional intégré de formation (CRIF). Il regroupe les programmes d’électronique industrielle, de génie industriel, ainsi que de génie mécanique (salles de classe, machineries et équipements spécialisés, etc.). 

Pavillon P

  • L’édifice regroupe toutes les activités des Services aux entreprises (SAE).

Structure administrative[modifier | modifier le code]

Le Cégep de Granby est composé de quatre principales directions, sous l’autorité de la Direction générale :

  • Direction des études :
    • Carrefour de la réussite éducative ;
    • Service de l'organisation et du cheminement scolaires et Service de formation aux   adultes ;
      • École nationale de la chanson ;
    • Services aux entreprises ;
    • Programmes et ressources à l'enseignement.
  • Direction des ressources humaines et des affaires corporatives.
  • Direction des services administratifs.
  • Direction de l’informatique.

Le Cégep de Granby regroupe également 15 départements, qui relèvent de la Direction des études. Chacun est associé à une discipline spécifique ou englobe plusieurs disciplines. 

Équipes sportives[modifier | modifier le code]

Logo des Inouk depuis 2008

Les quatorze équipes sportives de badminton, basket-ball, cheerleading, cross-country, flag-football, golf, hockey, soccer, et volley-ball qui représentent le Cégep de Granby sont appelées Les Inouk[9].

Depuis 1986, le cégep est membre de l'Alliance Sport-Études[10], un organisme offrant un soutien pédagogique aux athlètes québécois qui poursuivent des études au niveau collégial et universitaire.

Association étudiante[modifier | modifier le code]

L'Association des étudiantes et étudiants du Cégep de Granby (AEECG) est l'association représentant l'ensemble des étudiants auprès de la direction du cégep.

Publications[modifier | modifier le code]

Enseignants connus[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Entrée principale rue Saint-Jacques
Entrée rue Saint-Joseph

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émilie Roberge, « 40e anniversaire de fondation du cégep », La Voix de l'Est,‎ (lire en ligne)
  2. [1]
  3. a et b Gaignard 2002, p. 5
  4. Émile Roberge, « « 40e anniversaire de fondation du cégep » », La Voix de l’Est,‎
  5. Mario Gendron, « Du Collège Saint-Joseph au Cégep », sur Société d'histoire de la Haute-Yamaska,
  6. a et b Gaignard 2002, p. 7
  7. a et b Gaignard 2002, p. 6
  8. Désormais, appelez - nous par notre « p ’ tit » nom : Cégep de Granby, (lire en ligne)
  9. « Les Inouk (Intercollégial) », sur Cégep de Granby Haute-Yamaska (consulté le 29 avril 2011)
  10. Gaignard 2002, p. 18

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Napoléon Gaignard, Le Cégep de Granby - Haute-Yamaska. : Historique de 1967 à 2002., Cégep de Granby Haute-Yamaska, (lire en ligne)