Études supérieures au Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Études supérieures.
image illustrant l’éducation image illustrant le Canada
Cet article est une ébauche concernant l’éducation et le Canada.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Au Canada, l'éducation est de juridiction provinciale, ce qui a pour effet que l'enseignement primaire et l'enseignement secondaire diffèrent énormément d'une province à l'autre. Cependant, les études supérieures et les grades universitaires sont assez uniformes à travers le pays, sauf au Québec, qui comporte des collèges, une étape obligatoire avant l'université.

Droits de scolarités universitaires au Canada[modifier | modifier le code]

Moyenne des droits de scolarité au Canada en 2012[1]
Province Frais annuels ($ CAN) Province Frais annuels ($ CAN)
Drapeau de l'Ontario Ontario 6 640 Drapeau de l'Île-du-Prince-Édouard Île-du-Prince-Édouard 5 258
Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick 5 853 Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique 4 852
Drapeau de la Nouvelle-Écosse Nouvelle-Écosse 5 731 Drapeau du Manitoba Manitoba 3 645
Drapeau de l'Alberta Alberta 5 662 Drapeau de Terre-Neuve-et-Labrador Terre-Neuve-et-Labrador 2 649
Drapeau de la Saskatchewan Saskatchewan 5 601 Drapeau : Québec Québec 2 519

Au Québec[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Système d'éducation québécois.

Contrairement aux autres provinces où les études primaires et secondaires s'étendent sur 12 niveaux, au Québec les élèves reçoivent leur diplôme d'études secondaires (DES) après 11 niveaux (6 au primaire et 5 au secondaire). Au secondaire, les élèves peuvent suivre la voie professionnelle (DEP) vers le marché du travail, ou continuer leurs études vers le collègial. Au Québec une personne est dite éduquée si elle a un DES : ce diplôme assure soit une ouverture dans le marché de l'emploi, ou bien l'avancement au collégial.

Le collégial[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Enseignement collégial.

Unique au Québec, l'enseignement collégial consiste en deux ou trois années d'études qui débouchent, dans les deux cas, sur l'obtention du diplôme d'études collégiales (DEC). L'étudiant doit choisir une des deux options suivantes lors de son entrée au collégial :

  • L'éducation préuniversitaire, d'une durée habituelle de 2 ans, qui prépare l'étudiant à son entrée à l'université à l'aide de cours d'apprentissage général. Plusieurs programmes sont offerts, entre autres :
    • Sciences humaines
    • Sciences de la nature
    • Arts et lettres
    • Double-DEC
  • L'éducation technique, d'une durée habituelle de 3 ans, qui permet aux étudiants d'acquérir des connaissances plus spécifiques et pratiques concernant un métier. Certains cours, tels les cours de littérature, de philosophie, d'anglais, ou encore d'éducation physique, sont obligatoires à l'obtention du diplôme d'études collégiales (DEC). L'éducation technique permet aux étudiants d'entrer sur le marché du travail ou de continuer leurs études à l'université.

L'université[modifier | modifier le code]

Le système universitaire québécois est composé de nombreuses universités, dont le réseau public de l'Université du Québec. Il comprend trois principaux niveaux d'études:

  • Premier cycle (baccalauréat)
  • Deuxième cycle (maîtrise)
  • Troisième cycle (doctorat)

Puisque l'accès à l'université québécoise nécessite un minimum de 13 ans de scolarité, contrairement à 12 ans dans le reste du Canada, les études universitaires de niveau baccalauréat sont généralement d'une durée de trois ans, soit une de moins qu'ailleurs au pays.

En Alberta[modifier | modifier le code]

Depuis sa création en 1905, le gouvernement de l'Alberta dirige les commissions scolaires publiques et religieuses, les universités, les collèges, les écoles techniques, les 'charter schools' (écoles alternatives), les écoles privées et les écoles à la maison.

La plus ancienne et la plus grosse université de l'Alberta est l'University of Alberta, située à Edmonton. L'Université de Calgary, autrefois affiliée avec l'Université de l'Alberta, est devenue autonome en 1966 et est maintenant la 2e plus importante université de la province. L'Athabasca University est spécialisée dans la formation à distance. La quatrième université de la province est l'Université de Lethbridge. L'Université DeVry fait partie du secteur privé d'éducation post-secondaire. Il existe 15 collèges et deux institutions techniques (Northern Alberta Institute of Technology et Southern Alberta Institute of Technology) financées par l'état.

Dans les dernières années, l'augmentation des frais de scolarité post-secondaire a été créé la controverse. En 2005, le premier ministre Ralph Klein a promis de geler les frais de scolarité et de chercher des solutions afin de réduire les coûts en éducation. Jusqu'à ce jour, aucun projet de loi n'a été proposé à cet effet.

En Colombie-Britannique[modifier | modifier le code]

Vancouver, métropole de la Colombie-Britannique compte l'université de Colombie-Britannique (UBC) et, plus à l'est (dans Burnaby), l'Université Simon Fraser (d'Arthur Erickson). L'Institut de Technologie de Colombie Britannique (BCIT) et d'autres collèges plus petits, comme ceux de Capillano et Langara sont aussi dans la région de Vancouver.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Blanchette Pelletier, « Les étudiants ontariens portent le carré blanc jour=9 », Radio-Canada Nouvelles,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]