Bruce Shand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bruce Shand
Naissance
Drapeau de la Grande-Bretagne Londres (Royaume-Uni)
Décès (à 89 ans)
Drapeau de la Grande-Bretagne Stourpaine (en) (Royaume-Uni)
Origine Britannique
Allégeance Drapeau de la Grande-Bretagne Royaume-Uni
Grade Major
Années de service 1937-1947
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix militaire
Autres fonctions Vice-lieutenant
Famille Rosalind Cubitt (épouse)
Enfants :
Camilla Shand
Annabel Elliot (1949)
Mark Shand (1951–2014)

Bruce Shand, né Bruce Middleton Hope Shand, né le et décédé le , était un officier de l'armée britannique. Il est le père de Camilla Shand, soit le beau-père du prince Charles[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Shand est né à Londres, au Royaume-Uni, de Philip Morton Shand (en) (1888–1960), écrivain et critique d'architecture — mais également un ami proche de Walter Gropius et Le Corbusier — dont la société, Finmar, était spécialisé dans l'importation de meubles en Grande-Bretagne. Sa mère se nomme Edith Marguerite Harrington (1893–1981) et, plus tard, Madame Charles Tippet. Les parents de Bruce Shand divorcent lorsqu'il a trois ans. Il ne revoit son père qu'à l'âge de 18 ans. L'une de ses deux demi-sœurs est la baronne Howe de Idlicote, épouse de Lord Howe[2].

La mère de Shand se remarie avec Herbert Charles Tippet, un concepteur de terrains de golf. Contrairement à ce que rapporte la presse, le jeune Shand n'a pas été abandonné par sa mère et son beau-père, mais a vécu avec eux à Westbury, Long Island à New York, en 1921, un passage de sa vie qu'il omet de son autobiographie, donnant une fausse impression d'abandon. Après une visite en Angleterre en juin 1923, Bruce et sa mère retournent aux États-Unis en septembre 1923, cette fois dans l'intention de garder la citoyenneté américaine. À son retour en Grande-Bretagne, Shand commence son éducation organisée et payée par ses grands-parents. Sa mère et son beau-père retournent en Grande-Bretagne en 1927, puis emménagent en Irlande dans les années 1930. Son beau-père décède à Rye en 1947, et sa mère à Cooden Beach, dans le Sussex, en 1981[3],[2].

Shand est envoyé en France pour y apprendre le français. Il est instruit à la Rugby School et au Royal Military College de Sandhurst, puis devient sous-lieutenant le 28 janvier 1937[4]. Il devient le chef de troupe de l'Escadron « A ». Ses centres d'intérêt incluent la chasse aux renards et le polo[5].

Fin de vie et décès[modifier | modifier le code]

En 1994, sa femme meurt d'ostéoporose à 72 ans[5]. Il la rejoint le 11 juin 2006 à 89 ans après avoir succombé à un cancer[6]. Après un service funèbre à l'église Holy Trinity Stourpaine le 16 juin, son corps est incinéré[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Marriage and Family », The Prince of Wales.gov.uk.
  2. a et b (en) Major Bruce Shand, The Guardian: Bruce Shand, The Guardian, 22 juin 2006, consulté le 22 juillet 2008.
  3. (en) Obituaries: Major Bruce Middleton Shand, The Telegraph: Bruce Shand, The Telegraph, consulté le 15 janvier 2009.
  4. (en) « The London Gazette, 34364 » (consulté le 15 janvier 2015).
  5. a et b (en) Obituary: Bruce Shand, BBC News : Bruce Shand.
  6. (en) PrinceofWales.gov.uk:Bruce Shand
  7. (en) « Royals support Camilla at her father's funeral », The Journal (Newcastle, England), (consulté le 3 avril 2012).