Brother Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La statue Appeal to the Great Spirit (1909) de Cyrus E. Dallin a inspiré de logo de Brother Records.

Brother Records est un label américain fondé en 1966. Il s'agit également d'un holding qui détient la propriété intellectuelle de l'œuvre des Beach Boys. Ses actionnaires originels sont les six membres du groupe : Brian Wilson, Dennis Wilson (mort en 1983, ses parts sont revendues par ses héritiers), Carl Wilson (mort en 1998, ses parts sont toujours détenues par ses héritiers), Mike Love, Al Jardine et Bruce Johnston (il revend ses parts en 1971).

Le label entre en activité en 1967 avec le 45 tours Heroes and Villains et l'album Smiley Smile, distribués par Capitol Records, la maison de disques des Beach Boys. Il cesse ensuite d'être utilisé jusqu'au départ du groupe de Capitol, à la fin des années 1960. Il est réactivé en 1970, la distribution étant désormais assurée par Reprise Records. Les Beach Boys restent chez Reprise jusqu'à la fin de la décennie, puis passent chez CBS, et les disques qui paraissent sur le label Brother sont dès lors distribués par Caribou Records[1].

De tous les albums sortis avec le label Brother, un seul n'est pas des Beach Boys : The Flame, du groupe du même nom, produit par Carl Wilson et sorti en 1970.

Le logo de Brother Records représente la statue Appeal to the Great Spirit de Cyrus E. Dallin : un Amérindien à cheval, les bras ouverts et la tête en arrière.

Discographie[modifier | modifier le code]

Capitol[modifier | modifier le code]

Reprise[modifier | modifier le code]

Caribou[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Edwards, Patrice Eyries et Mike Callahan, « Brother Records Album Discography », sur Both Sides Now Publications, (consulté le 6 septembre 2014).