Bouledogue américain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bouledogue américain
Bouledogue américain
Bouledogue américain
Région d’origine
Région Drapeau des États-Unis États-Unis
Caractéristiques
Caractère Calme à l’intérieur, bon gardien et très polyvalent.
Autre
Utilisation Chien de compagnie, chien de ferme, chien du sport
Nomenclature FCI
  • groupe non reconnu mais pourrait être reconnu dans le groupe 2
    • section non reconnu mais pourrait être reconnu dans la section 2.1

Le bouledogue américain est originaire du Sud-Est des États-Unis, principalement de Floride, de Géorgie et d'Alabama. Il n'est pas officiellement reconnu par la Fédération cynologique internationale, mais il existe des registres comme l'ABRA[1] ou le NKC[2] qui émettent des pedigrees pour cette race. Plus récemment, en 2019, cette race de chien a été inscrite comme candidate au programme FSS de l'American Kennel Club, la première étape vers la pleine reconnaissance par cette organisation en tant que nouvelle race[3].

Origine et histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, le bouledogue célèbre d'Angleterre était beaucoup plus grand qu'aujourd'hui, avec une histoire enregistrée notable depuis l'âge de Shakespeare: le mot "bulldog" apparaît dans sa pièce A Midsummer Night's Dream dans Acte IV, Scene I.[4] Ce type de chien, le Old English Bulldog, était utilisé pour les combats de taureaux, pour le transport du bétail et comme un chien de boucher. Naturellement, les colons anglais du Nouveau Monde, en particulier ceux qui sont allés vivre dans le Sud, ont apporté une version de ce chien avec eux. Tous les Bouledogues Américains modernes sont les descendants directs du Old English Bulldogs des XVIIe et XVIIIe siècles et sont donc l'un des plus anciens chiens de ferme connus de la nation.

Traditionnellement, ils ont été élevés pour garder la ferme ou la plantation, pour protéger leurs familles (en particulier les enfants) des intrus, pour être des bouviers et pour chasser les cochons sauvages. Les ancêtres du bouledogue américain sont antérieurs à la pratique de l'élevage formel pour le type et la plupart des clubs de chenil, et dans l'ensemble ont été élevés pour la performance. Cela a donc continué au moins jusqu'à la Guerre de Sécession. Malheureusement, le nombre de chiens de cette race a commencé à diminuer après la guerre de sécession au point que dans les années 1940, ils étaient presque éteints.




Les premiers éleveurs à enregistrer des bulldogs américains et à entreprendre un travail de sélection sont John D. Johnson et Alan Scott après la Seconde Guerre mondiale. Ces deux hommes se sont rendus dans les parties les plus éloignées du Vieux Sud pour tenter de sauver la race, et au fil du temps, ils ont très bien réussi. La race a été relancée en tant que membre de la famille dans son pays natal et sa popularité n'a cessé d'augmenter depuis les années 1990.

Le premier s'orientera vers des chiens plus lourds et massifs dits "Bully" ou "Scott", le second préférera les types athlétiques appelés "Standard"[5],[6].

Bouledogue américain qui dort à la ferme

Les différents types[modifier | modifier le code]

Le Bully[modifier | modifier le code]

Le Bully est un chien trapu, avec le museau court, un stop fortement marqué et une denture prognathe. Le corps a une allure puissante et lourde mais ne doit toutefois pas tomber dans l'extrême et rester harmonieux.

Le Standard[modifier | modifier le code]

Avec un physique plus fin et élancé, le Standard doit cependant garder une allure massive. Le museau est plus allongé, la dentition est prognathe ou en ciseau inversé. Les Standards sont généralement plus haut que les Bullys.

Les hybrides[modifier | modifier le code]

Issus de croisements de Bullys et de Standards, les hybrides présentent un mélange de caractéristiques des deux types principaux. Actuellement, la majorité des bulldogs américains sont des hybrides[7].

Caractère[modifier | modifier le code]

C'est un chien sportif et puissant qui a besoin d'un maître qui s'implique dans son éducation. Il est calme à l’intérieur, bon gardien et très polyvalent.

La race a été créée à l'origine pour le travail. Un bouledogue américain a donc besoin d'exercice et de sorties.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « American Bulldog Registry & Archives » (consulté le 18 juillet 2018).
  2. (en) « National Kennel Club » (consulté le 18 juillet 2018).
  3. (en) « American Bulldog Dog Breed Information », sur American Kennel Club (consulté le 12 février 2020)
  4. (en) « No Fear Shakespeare: A Midsummer Night’s Dream: Act 4 Scene 1 Page 6 », sur www.sparknotes.com (consulté le 12 février 2020)
  5. « Le bouledogue américain est-il le chien qu’il vous faut ? », sur OuafMagg (consulté le 19 juillet 2018).
  6. « Le bouledogue américain n’est pas en 1ère catégorie », sur SantéVet (consulté le 18 juillet 2018).
  7. « Bouledogue Américain », sur chien.fr (consulté le 18 juillet 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :