Old English Bulldog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crib and Rosa

Le Olde English Bulldogge (Vieux Bouledogue Anglais) était une race de bouledogue anglais.

Sur le dessin sont représentés Crib et Risa, deux Old English Bulldog, ce dessin a été réalisé en 1817.

Apparence[modifier | modifier le code]

Le Old English Bulldog ( qui s'écrit dans la vieille langue anglaise "Olde English bulldogge") était compact, large et musclé comme le montre le dessin représentant Crib et Rosa. La hauteur moyenne était d'environ 15 pouces (env. 40 cm) et pesait environ 45 livres (env. 20 kg). Une caractéristique particulière de la race a été la mâchoire inférieure. Le nez profondément inscrit dans le visage a permis au chien de saisir les taureaux quand il combattait.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bull dog d'origine ou Olde English Bulldogge tel qu'il a été renommé aujourd'hui, était utilisé non seulement à des fins cruelles comme pour pratiquer le sport anglais, le bull-baiting, mais aussi comme chien de boucher et chien de chasse à l'ours tel que les recherches de monsieur David Leavitt l'ont démontré, ce qui faisait de lui un chien de travail couramment utilisé par les éleveurs de bétail et les noble lors de la chasse à l'ours. Les principaux sites du bull-baiting à Londres étaient : Westminster Pit, Bear Garden et Old Conduit Fields.

Les historiens pensent que le Olde English Bulldogge est dérivé de chiens de guerre antique, comme l'ancien Mastiff ou Alaunt. D'autres estiment que la véritable origine de la race n'est pas tout à fait claire. Les représentations dans les anciennes gravures montrent que la variété a été sans doute un petit Mastiff, avec une tête relativement longue.

David Leavitt a été un éleveur de Bulldogs Anglais enthousiaste qui finit par être déçu par le manque d'habilité physique et par les problèmes de santé et d'élevage de la race actuelle. Au XVIIIe siècle, le Bulldog combinait l'endurance, la rapidité, l'agilité, la ténacité ; des qualités qu'il a aujourd'hui perdues. N'ayant pu trouver de source valable pour élever un type ancien de Bulldog, il décida de le recréer en prenant pour modèle des statues et des gravures du XVIIIe siècle. Pour cela, il démarra en 1971 son programme d'élevage en utilisant une méthode que l'université de l'Ohio avait mise au point pour la sélection du bétail. Il a voulu retrouver les qualités et l'aspect du vieux Bulldog en évitant de reproduire le caractère que les commentateurs de l'époque qualifiaient de hargneux, dangereux, brutal. La race d'aujourd'hui possède maintenant un caractère doux stable, il est même utilisé comme chien de thérapie ou de recherche et sauvetage, c'est un chien de famille idéal avec les enfants.

Il ne souhaitait pas non plus créer un animal placide et amical qui resterait sans réaction si c'était requis. Il décrit ainsi le caractère idéal : courage et détermination sans agressivité excessive. Il est cependant un trait de caractère qu'il a en commun avec le Bulldog moderne, c'est sa patience exceptionnelle avec les enfants. La sélection se fit sur 2 lots de 3 chiens, sans aucune parenté et ceci prit 8 et 9 générations. Résultat : les saillies naturelles remplacent l'insémination artificielle, les chiennes accouchent naturellement, c'est un chien très athlétique qui respire sans difficultés et est débarrassé de tares génétiques. D. Leavitt a créé un Bulldog capable d'être un chien d'utilité apte à servir ses maitres, plutôt dit-il qu'un Bulldog qui ait besoin d'être servi par ses maitres. Le premier "produit finit " qu'il présenta à ses amis cynophiles fut une chienne nommée Polly, qui servit de fondation à son élevage (sous l'affixe Bull Mead). Cette chienne vécut 18 ans, ainsi qu'une de ses filles, et toutes deux restèrent très actives jusqu'à la fin.

Il nomma sa race le Olde English Bulldogge. En 2006, monsieur David Leavitt a formé la "Leavitt Bulldog Association" et il renomma la race Leavitt Bulldog afin de différencier les chiens de ses lignés d'origine des nouveaux sans aucuns lien mais qui utilise le nom et la bonne réputation du Olde English Bulldogge de monsieur Leavitt. D'ailleurs, seul les chiens enregistré avec la Leavitt Bulldog Association (LBA), la Olde English Bulldogge Kennel Club (OEBKC) et la United Kennel Club (UKC) sont de vrai Olde English Bulldogge. Tout les autres utilisent le nom mais ne font pas parti du stock génétique du programme d'élevage de monsieur Leavitt.

La LBA met l'accent sur le développement du chien de travail et représente donc la vrai vision de monsieur David Leavitt de recréer le chien du XVIII siècle, puisqu'à cette époque, il était un chien de travail sur les fermes ainsi qu'utilisé pour la chasse.

Bien que la UKC enregistre la race dans la classe chien de garde, la race est aujourd'hui utilisé comme chien de thérapie jusqu'à chien de recherche et sauvetage. Sa douceur et son sens du travail olfactif a sus le hisser au rang de chien socialement utile à la communauté ce qui le place au delà du simple chien de garde, mais bien au niveau de membre actif de la société humaine.

La race (ligné de monsieur David Leavitt) a même servi à créer le "Continental Bulldog" race de chien Suisse reconnu par la Société Cynologique Suisse (SCS) maintenant reconnu en France et bientôt reconnu par la Fédération Cynologique Internationale (FCI).

Notes et références[modifier | modifier le code]

-La race est reconnu depuis le 01 janvier 2014 par la United Kennel Club http://www.ukcdogs.com/Web.nsf/News/UnitedKennelClubAnnouncest04122013105308AM

-Quelques exemple de Olde English Bulldogge qui ont été certifié chien de thérapie et chien de recherche et sauvetage:

http://topnotchbulldogs.com/pups.htm

- Utilisation du Olde English Bulldogge dans la création du Continental Bulldog

http://www.pickwick-bulldogs.ch/pickwick-bulldogs-franz/intentions/

Externe links[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]