Bois rétifié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le bois rétifié[1] est du bois ayant fait l'objet d'un processus de rétification, une forme de réticulation par traitement thermique à haute température (260°C) sous atmosphère inerte. Ce traitement modifie la composition chimique du bois et lui donne des propriétés hydrophobes, tout en augmentant sa rigidité et sa fragilité[2]. Il existe différentes méthodes concurrentes de traitement à très hautes températures sur le marché[3], faisant généralement intervenir de la vapeur d'eau au lieu d'une atmosphère inerte[4].

L'opération réalisée sans aucun adjuvant s'applique à du pin maritime, de l'épicéa, du peuplier, du hêtre et du frêne, sélectionné selon des critères stricts. Le procédé a reçu un avis technique du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB)[5],[6].

Propriétés du bois obtenu[modifier | modifier le code]

Lors de l'opération de pyrolyse contrôlée obtenue avec ce procédé ou des procédés concurrents, il se produit plusieurs transformations :

  • passage d'un comportement hydrophile à un comportement hydrophobe
  • création de molécule libres de goudrons au sein du bois
  • dégradation thermique des hémicelluloses
  • modifications de la structure cristalline de la cellulose
  • modification de la couleur du bois, qui devient brun à marron.

Ces modifications rendent le bois beaucoup plus résistant aux attaques fongiques, grâce à la disparition d'une grande partie des éléments leur servant de nourriture, et à l'apparition de goudrons au pouvoir anti-fongique.

Sur le plan physique, le bois ainsi traité bénéficie d'une stabilité dimensionnelle accrue de 30 à 50 %, gagne en dureté et par conséquent devient plus cassant, avec une moindre résistance aux chocs, ainsi qu'à la rupture en flexion ou au cisaillement. Il est donc exclu pour l'emploi en tant qu'élément de structure de type charpente, mais est mieux adapté qu'un bois classique à des emplois non porteurs en extérieur tels que terrasses et bardages, ou en intérieur pour des parquets et menuiseries[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. La marque Bois Rétifié, avec une majuscule, a été déposée à l'INPI
  2. Le dictionnaire professionnel du BTP sur editions-eyrolles.com, consulté le 18 février 2016
  3. Qu'est qu'un bois traité à haute température (THT)? sur abribois.com.
  4. a et b Gilles Mille et Dominique Loupp, Mémento du forestier tropical, Éditions Quae, 2015, (ISBN 9782759223404), 1200 pages, p. 953-957 extraits en ligne
  5. « futura sciences »
  6. « Dossier Avis TECHNIQUE », sur cstb.fr, « lien brisé »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)