Boey Kim Cheng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boey Kim Cheng
Poet Boey Kim Cheng.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Boey Kim Cheng (né en 1965) est un poète australien, né à Singapour[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Boey reçut un baccalauréat ès arts et une maîtrise ès arts en littérature anglaise de l'Université nationale de Singapour. En 1993, il a reçu une bourse pour poursuivre des études allemandes à Murnau du Goethe-Institut. Il participa à l'International Writing Program de l'Université de l'Iowa en 1994. En 1997, Boey quitté Singapour et se rendit à Sydney avec son épouse.

Engagement littéraire[modifier | modifier le code]

Boey publie son premier recueil de poésie, Somewhere Bound, qui a remporté le prix de livre poétique de National Book Development Council of Singapore (NBDCS) en 1992. Boey remporte le Prix du Mérite à la Singapore Literature Prize en 1995, pour son livre Days of No Name.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Somewhere-bound, (1989)
  • Another Place, (1992)
  • Days of No Name, (1996)
  • Losing Alexandria, (2003)
  • Calling the Poems Home, (2004)
  • Plum Blossom or Quong Tart at the QVB, (2005)
  • After the Fire: New and selected poems, (2006)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]