Body Count (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Body Count

Album de Body Count
Sortie
Enregistré septembre - décembre 1991
One on One Recorders, North Hollywood, Syndicate Studio West & Kingsound Studios, Los Angeles
Durée 53:03
Genre Heavy metal, crossover thrash, rap metal
Producteur Ice-T & Ernie-C
Label Sire, Warner Bros Records
Critique

Albums de Body Count

Singles

  1. The Winner Loses
    Sortie : 1992
  2. There Goes The Neighborhood
    Sortie : 1992

Body Count, originellement sorti sous le titre Cop Killer, est le premier album du groupe de Crossover thrash californien Body Count. Il est sorti le sur le label Sire/ Warner Bros Records et a été produit par Ice-T et Ernie-C.

L'album[modifier | modifier le code]

Tout commence lorsque le rappeur Ice-T sort avec son groupe Body Count leur tout premier album : Cop Killer. Cet album contient un morceau éponyme, Cop Killer, aux propos très virulents à l'égard des forces de l'ordre de Los Angeles, alors impliquées dans différents scandales, notamment celui du passage à tabac de Rodney King. Cette chanson va être l'objet d'une véritable levée de boucliers qui entrainera le retrait des ventes de l'album.

Une nouvelle version de l'album sort donc peu après, sous le nom de Body Count, dans laquelle les chansons Cop Killer et Out in the Parking Lot sont remplacées par le morceau Freedom of Speech, qui figure sur l'album The Iceberg/Freedom of Speech... Just Watch What You Say! (1990), titre hip hop, dans lequel Ice-T dénonce la censure dont il a été victime sur un sample du riff de Foxy Lady (Jimi Hendrix).

Ironie du sort, cette version censurée sortira presque un mois avant les émeutes de Los Angeles, qui ont fait suite à l'acquittement des policiers impliqués dans l'affaire Rodney King.

Cet album fut enregistré aux One-on-One Recorders et Syndicate Studio West à North Hollywood en Californi entre septembre et décembre 1991.

Le morceau Body Count's in the House apparait dans le film Universal Soldier (avec Jean-Claude Van Damme et Dolph Lundgren). Le clip de ce morceau a d'ailleurs été tourné avec les acteurs du long métrage. Le titre Body Count figurait déjà dans l'album d'Ice-T , O.G. Original Gangster sorti en 1991.

Cet album entra directement à la 32e place du Billboard 200 aux États-Unis. Il sera certifié disque d'or le 4 août 1992 pour plus de 500 000 albums vendus.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  • Tous les titres sont signés par Ice-T et Ernie-C sauf indications.
Version censurée 
Body Count
No TitreAuteur Durée
1. Smoked PorkIce-T 0:46
2. Body's Count's In the House 3:24
3. Now SportsIce-T 0:05
4. Body Count 5:18
5. A StatisticIce-T 0:06
6. Bowels of the Devil 3:43
7. The Real problemIce-T 0:12
8. KKK Bitch 2:53
9. C NoteErnie C. 1:36
10. Voodoo 5:00
11. The Winner Loses 6:31
12. There Goes the NeighborhoodErnie C. 5:50
13. OprahIce-T 00:7
14. Evil Dick 3:59
15. Body Count Anthem 2:46
16. Momma's Gotta Die Tonight 6:11
17. Ice-T/Freedom of SpeechIce-T, Jello Biafra, Jimi Hendrix 4:10
Version originale 
Cop Killer
No TitreAuteur Durée
16. Out in the Parking LotIce-T 0:30
17. Cop Killer 4:09

Musiciens[modifier | modifier le code]

Body Count
Invité

Charts[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[1] 50 semaines 25e
Drapeau de l'Australie Australie[1] 12 semaines 12e
Drapeau des États-Unis États-Unis[2] - 32e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[1] 5 semaines 18e
Certifications
Pays Certification Ventes Date
Drapeau des États-Unis États-Unis [3] Disque d'or Or 500 000 + 04/08/1992

Références[modifier | modifier le code]