Bernard Desmaretz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Desmaretz
Bernarddesmaretz.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Arras
Nationalité
Activité

Bernard Desmaretz, né à Arras le et mort dans cette même ville[1] le , est un poète et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à la faculté des lettres de Lille, Bernard Desmaretz fut professeur de français dans plusieurs établissements du Pas-de-Calais. En 1990, il est fait chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques.

En 1995, il a épousé Marie Delboë, portraitiste, artiste du jardin et elle-même poète. Il prend sa retraite en . Il est décédé le à Arras[2].

Il a publié onze recueils de poèmes, deux anthologies, une étude critique, quatre romans pour la jeunesse, il a collaboré à une vingtaine de revues de poésie, a participé à de nombreuses lectures-spectacles (Maison de la Poésie de Beuvry, Maison du Parc de la Villa Marguerite Yourcenar, médiathèques, lycées et collèges), a animé plusieurs années de suite, avec son épouse, des pauses poétiques au Jardin de Marie-Ange, à Croisette, à l’occasion des « Journées Rendez-vous au Jardin », a participé à l’ouvrage Balade en Pas-de-Calais – Sur les pas des écrivains, sorti en 2006 aux éditions Alexandrines, fut intronisé Rosati le , fut membre de la revue de poésie Rétro-Viseur. Il en devint le directeur de la publication en 1999 et ce, jusqu’à son décès[3]. Le no 107 de Rétro-Viseur lui consacre 24 pages signées par Jean-Claude Bailleul, Jean-Louis Bernard, Georges Cathalo, Jean Chatard, Alain Lemoigne, Hervé Lesage, Jean-Pierre Nicol, Paul Roland, Michel Santune, Pierre Vaast, Lucien Wasselin, ainsi que par son épouse Marie Desmaretz.

Le , à Boulogne, l’Association culturelle Le Cattleya, présidée par son ami Patrice Dufétel, lui a rendu hommage dans une lecture à plusieurs voix.

Publications[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Balbutiements, éd. de la Revue Moderne, 52 pages, 1966 (OCLC 17453048)
  • L’Ivre d’amour, Prix des poètes du Nord, éd. Art et Poésie, 24 pages, 1968 (OCLC 31033755)
  • Symphonie en sol mineur, 132 pages, Prix des Gohelliades 1984 ; Prix international de Poésie régionaliste 1986, auto-édition 1986, Prix Renaissance française 1987 (OCLC 491679083)
  • Paraboles de haute enfance, Prix Pierre Basuyau, Cahiers Froissart, 1988 (OCLC 661117749)
  • Requiem pour un vivant, éd. de la Revue Résurrection, 1991
  • L’Épreuve et l’Épure, éd. Rétro-Viseur, 111 pages, 1992, Médaille d’or du Rayonnement culturel Renaissance française 1993 (ISBN 9782908012132)
  • Le Tablier de lumière, Prix de Poésie du Val de Seine, éd. Éditinter, 46 pages, 2000 (ISBN 9782914227094)
  • Parole de rappel, éd. Rétro-Viseur, 44 pages, 2004 (ISBN 9782908012378)
  • Noces quotidiennes, avec Marie Desmaretz, éd. Airelles, 22 pages, 2004 (OCLC 469516499)
  • Le Jardin de Marie, éd. Éditinter, 135 pages, 2005 (ISBN 9782915228649)
  • Colporteur d’enfance, éd. Airelles, 26 pages, 2007 (post-mortem – préface de Pascale Roche) (OCLC 470864998)
Anthologies
  • Je voyagerai à fond d’univers, production des ateliers d’écriture en milieu carcéral, animés en collaboration avec Alain Anseeuw et Denise Duong, éd. Hauts-de-France, 1991
  • S'il vous plaît, destine-moi un poème, éd. Hauts-de-France, 253 pages, 1991 (OCLC 463403855)
Critique
Romans pour la jeunesse

En collaboration avec ses élèves du Collège Léo-Lagrange de Lillers

  • Les Enfantastiques, éd. Langages, 239 pages, 1986 (OCLC 463914713)
  • À Finaud, Fino et demi, éd. Langages, 1988
  • Jamais deux sans toit, éd. Langages, 1678 pages, 1990 (OCLC 463552445)
  • Les Quatre Loustiquaires, éd. Hauts-de-France, 1992

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bernard Desmaretz a obtenu La Rose d’Or du Touquet en 1986, le Prix de la ville de Saint-Pol-sur-Ternoise en 1987 et le Prix de la Rose d’Or de Doué-la-Fontaine en 1991.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jean-Claude Dubois, Le silence parle ma langue : une présentation critique de 24 poètes du Nord/Pas-de-Calais, Seclin, Ed. Rétro-viseur, , 316 p. (ISBN 2-908012-27-8 et 978-2908012279).
  • Rétro-Viseur no 114, .

Liens externes[modifier | modifier le code]