Bernard Desmaretz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Desmaretz
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Arras
Nationalité
Activité

Bernard Desmaretz, né à Arras le et mort dans cette même ville[1] le , est un poète et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à la faculté des lettres de Lille, Bernard Desmaretz fut professeur de français dans plusieurs établissements du Pas-de-Calais. En 1990, il est fait chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques.

En 1995, il a épousé Marie Delboë, portraitiste, artiste du jardin et elle-même poète. Il prend sa retraite en . Il est décédé le à Arras[2].

Il a publié onze recueils de poèmes, deux anthologies, une étude critique, quatre romans pour la jeunesse, il a collaboré à une vingtaine de revues de poésie, a participé à de nombreuses lectures-spectacles (Maison de la Poésie de Beuvry, Maison du Parc de la Villa Marguerite Yourcenar, médiathèques, lycées et collèges), a animé plusieurs années de suite, avec son épouse, des pauses poétiques au Jardin de Marie-Ange, à Croisette, à l’occasion des « Journées Rendez-vous au Jardin », a participé à l’ouvrage Balade en Pas-de-Calais – Sur les pas des écrivains, sorti en 2006 aux éditions Alexandrines, fut intronisé Rosati le , fut membre de la revue de poésie Rétro-Viseur. Il en devint le directeur de la publication en 1999 et ce, jusqu’à son décès[3]. Le no 107 de Rétro-Viseur lui consacre 24 pages signées par Jean-Claude Bailleul, Jean-Louis Bernard, Georges Cathalo, Jean Chatard, Alain Lemoigne, Hervé Lesage, Jean-Pierre Nicol, Paul Roland, Michel Santune, Pierre Vaast, Lucien Wasselin, ainsi que par son épouse Marie Desmaretz.

Le , à Boulogne, l’Association culturelle Le Cattleya, présidée par son ami Patrice Dufétel, lui a rendu hommage dans une lecture à plusieurs voix.

Publications[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Balbutiements, éd. de la Revue Moderne, 52 pages, 1966 (OCLC 17453048)
  • L’Ivre d’amour, Prix des poètes du Nord, éd. Art et Poésie, 24 pages, 1968 (OCLC 31033755)
  • Symphonie en sol mineur, 132 pages, Prix des Gohelliades 1984 ; Prix international de Poésie régionaliste 1986, auto-édition 1986, Prix Renaissance française 1987 (OCLC 491679083)
  • Paraboles de haute enfance, Prix Pierre Basuyau, Cahiers Froissart, 1988 (OCLC 661117749)
  • Requiem pour un vivant, éd. de la Revue Résurrection, 1991
  • L’Épreuve et l’Épure, éd. Rétro-Viseur, 111 pages, 1992, Médaille d’or du Rayonnement culturel Renaissance française 1993 (ISBN 9782908012132)
  • Le Tablier de lumière, Prix de Poésie du Val de Seine, éd. Éditinter, 46 pages, 2000 (ISBN 9782914227094)
  • Parole de rappel, éd. Rétro-Viseur, 44 pages, 2004 (ISBN 9782908012378)
  • Noces quotidiennes, avec Marie Desmaretz, éd. Airelles, 22 pages, 2004 (OCLC 469516499)
  • Le Jardin de Marie, éd. Éditinter, 135 pages, 2005 (ISBN 9782915228649)
  • Colporteur d’enfance, éd. Airelles, 26 pages, 2007 (post-mortem – préface de Pascale Roche) (OCLC 470864998)
Anthologies
  • Je voyagerai à fond d’univers, production des ateliers d’écriture en milieu carcéral, animés en collaboration avec Alain Anseeuw et Denise Duong, éd. Hauts-de-France, 1991
  • S'il vous plaît, destine-moi un poème, éd. Hauts-de-France, 253 pages, 1991 (OCLC 463403855)
Critique
Romans pour la jeunesse

En collaboration avec ses élèves du Collège Léo-Lagrange de Lillers

  • Les Enfantastiques, éd. Langages, 239 pages, 1986 (OCLC 463914713)
  • À Finaud, Fino et demi, éd. Langages, 1988
  • Jamais deux sans toit, éd. Langages, 1678 pages, 1990 (OCLC 463552445)
  • Les Quatre Loustiquaires, éd. Hauts-de-France, 1992

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bernard Desmaretz a obtenu La Rose d’Or du Touquet en 1986, le Prix de la ville de Saint-Pol-sur-Ternoise en 1987 et le Prix de la Rose d’Or de Doué-la-Fontaine en 1991.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jean-Claude Dubois, Le silence parle ma langue : une présentation critique de 24 poètes du Nord/Pas-de-Calais, Seclin, Ed. Rétro-viseur, , 316 p. (ISBN 2-908012-27-8 et 978-2908012279).
  • Rétro-Viseur no 114, .