Benediction (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benediction.
Benediction
Description de cette image, également commentée ci-après

Anaal Nathrakh au Party.San Metal Open Air, en 2013.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Death metal, metal extrême
Années actives Depuis 1988
Labels Nuclear Blast
Site officiel www.benediction.org.uk
Composition du groupe
Membres Darren Brookes
Peter Rewinsky
Frank Healy
Ashley Guest
Dave Hunt
Anciens membres Ian Treacy
Paul Adams
Mark « Barney » Greenway
Dave Ingram
Neil Hutton
Nicholas Barker

Benediction est un groupe de death metal britannique, originaire de Birmingham, West Midlands[1]. Il est formé en février 1989 par Paul Adams (basse), Peter Rew (guitare), Darren Brookes (guitare), et Mark « Barney » Greenway (voix). Benediction est également le plus vieux groupe encore en activité signé chez le géant Nuclear Blast.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benediction est formé en février 1989 par Paul Adams (basse), Peter Rew (guitare), Darren Brookes (guitare), et Mark « Barney » Greenway (voix)[2].,[3],[4]. Leur première démo, The Dreams You Dread, publié en juin 1989[3], est très vite remarquée par le label allemand Nuclear Blast qui permettra de publier leur premier album Subconscious Terror dès 1990, mais qui fera face au départ de Barney Greenway remplacé par Dave Ingram dans en registre gutturale plutôt similaire. Les deux opus suivants, le très lourd et sinistre The Grand Leveller et le véhément et brutal Transcend the Rubicon permettent enfin au groupe une plus grande notoriété et de faire partie des valeurs sûrs du death metal européen.

Il est aussi à noter qu'un des membres-formateurs du groupe Paul Adams à la basse, quitte le combo remplacé par un certain Frank Healy (Cerebral Fix et brièvement Napalm Death)[3]. Depuis le début de sa carrière, le combo de Birmingham est toujours resté fidèle aux valeurs de bases du death metal originel et ne se permettra qu'une seule fois quelques réminiscences HxC/Punk sur l'opus de 1998 Grind Bastard qui malgré une très bonne production et un savoir faire de composition particulièrement mâture, fera l'objet de nombreuses controverses au sein de la communauté death metal ainsi que de ses propres fans avant de repartir sur leurs bases dès l'album suivant, tout en conservant certains éléments propre au HxC/Punk mais de façon beaucoup moins prononcé que le précédent[3].

Benediction donne de nombreux concerts à travers le monde au cours de sa longue carrière. Ainsi l’affiche est partagée avec Bolt Thrower, Nocturnus, Massacra, Dismember et bien d’autres dont Death avec qui se noue une relation d’amitié. Chuck Schuldiner invite ainsi Benediction à jouer en compagnie de Death. En 2008, le groupe est toujours actif, mais beaucoup moins prolixe en sortie d'albums.

En janvier 2007, le groupe donne plus de détails sur son album à paraître[5]. En février 2007, Benediction fait taire les rumeurs quant au départ de leur batteur Nick Barker[6].

Style musical[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de groupes de son époque, Benediction continue de jouer du death metal « old school », qui reste pour les amateurs de ce style, la quintessence du vrai death metal à l'inverse des nouveaux combos de deathcore qui attire un public plus jeune et tout de même assez différent malgré les points communs musicaux. Il est également à noter que malgré une fan-base qui lui reste fidèle jusqu'au bout, la côte de popularité du groupe commencera à régresser dès leur quatrième opus The Dreams You Dread qui, selon les conseils de leur maison de disque, devait ralentir le tempo (certainement pour être plus accessible) au grand dam des puristes et comme bon nombre de leurs congénères de l'époque bénite dite « old school », Benediction ne réussira jamais à atteindre de nouveau son statut d'antan.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Darren Brookes - guitare (depuis 1989)
  • Peter Rew - guitare (depuis 1989)
  • Dave Hunt - voix (depuis 1998)
  • Frank Healy - basse (depuis 1992 ; joue brièvement auparavant dans Napalm Death).
  • Neil Hutton - batterie (1994–2005, depuis 2007), intègre le groupe a tout juste 18 ans.

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Mark « Barney » Greenway - voix (1989–1991)
  • Paul Adams - basse (1989–1991)
  • Ian Treacy - batterie (1989–1993)
  • Dave Ingram - voix (1991–1998)
  • Nick Barker - batterie (date à préciser)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Subconscious Terror
  • 1991 : The Grand Leveller
  • 1993 : Transcend the Rubicon
  • 1984 : The Dreams You Dread
  • 1998 : Grind Bastard
  • 2001 : Organised Chaos
  • 2008 : Killing Music

Splits et EPs[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Confess All Goodness (split-EP avec Pungent Stench)
  • 1992 : Dark Is The Season (EP cinq titres)
  • 1994 : The Grotesque / Ashen Epitaph (EP cinq titres)
  • 2001 : Loot, Shoot, Electrocute/The Temple of Set, (split-EP avec Pungent Stench, The Temple of Set est la partie Benediction)
  • 2008 : Benediction/Wolfbrigade (split-EP quatre titres avec Wolfbrigade, deux morceaux chacun).

Démo[modifier | modifier le code]

  • 1989 : The Dreams You Dread

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « .: INTERVIEWS :: Frank Healy von Benediction », sur metalnews.de (consulté le 6 octobre 2016).
  2. (en) « Benediction », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 6 octobre 2016).
  3. a, b, c et d (en) « BENEDICTION », sur MusicMight/Rockdetector (consulté le 6 octobre 2016).
  4. (en) « Sunday Old School: Benediction », sur Metal Underground,‎ (consulté le 6 octobre 2016).
  5. (en) « BENEDICTION Issues New Album Update », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 6 octobre 2016).
  6. (en) « BENEDICTION: Drummer NICK BARKER Has Not Left The Band », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 6 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]