Massacra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Massacra
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Thrash metal[1], death metal[1], death 'n' roll[2], heavy metal[1]
Années actives 19861997
Labels Rough Trade Records, Shark Records, Phonogram, Century Media Records
Composition du groupe
Anciens membres Jean-Marc Tristani
Fred « Death » Duval
Pascal Jorgensen
Björn Crugger
Chris Palengat
Matthias Limmer
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Massacra.

Massacra est un groupe de death et thrash metal français, originaire de Franconville, dans le Val-d'Oise. Formé en 1986 et séparé en 1997, il est l'un des pionniers et chefs de file de ce genre musical en France avec Loudblast et Agressor[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe émerge en 1986, à Franconville, dans le Val-d'Oise, en Île-de-France[1], période pendant laquelle il réalise successivement trois démos influencées par les scènes thrash metal américaine et allemande.

Le label allemand Shark Records lui permet de réaliser son premier album Final Holocaust (dont le titre a été censuré depuis, cet album devenant Massacra) en 1990, un concentré de violence à l'exécution encore maladroite et à la production faible, mais où l'on peut déjà distinguer une personnalité certaine et les talents d'écriture des deux guitaristes Jean-Marc Tristani et Fred « Death » Duval. Les musiciens, qui entretiennent depuis leurs débuts des rapports tendus avec la scène métal française, sont descendus par la presse nationale. Cette animosité durera tout le long de la carrière du groupe. Ils reçoivent cependant les éloges de la presse étrangère. Ce coup de pouce leur permet de sortir du lot et d'obtenir une reconnaissance à l'échelle internationale.

Le deuxième album Enjoy the Violence[4] permet au groupe de partir en tournée avec des formations d'envergure comme Benediction et Candlemass. Le troisième album Signs of the Decline sera leur dernier album de death metal[5],[6]. Le groupe publie son quatrième album, Sick, en 1994[2]. Leur album final Humanize Human est un album de groove-thrash, qui peut rappeler Sepultura sur Roots, surtout à cause de l'atmosphère de cet album. Le 6 juin 1997, Fred Duval décède d'un cancer sonnant la fin du groupe. D’autres membres ont été actifs dans Zero Tolerance, un groupe de thrash-industriel.

Le 4 novembre 2013, Century Media Records publie Day of the Massacra, une compilation vinyle et CD des trois démos du groupe, dont toutes les chansons ont été remasterisées par Ulf Horbelt[7].

Le 2 septembre 2016, Alex Colin-Tocquaine (Agressor), Frédéric Leclercq (DragonForce), Stéphane Buriez (Loudblast) et Kevin Paradis (Agressor) donnent un concert de reprises de Massacra au Fall of Summer. Chris Palengat (ex-Massacra), Alain Clément (No Return), S.A.S. De L'Argilière (Misanthrope), Pierrick Valence (Phazm, ex-Scarve), Crass (Crusher) et Mick (No Return) participent à certains morceaux[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marc Tristani - guitare (1986-1997)
  • Fred « Death » Duval - guitare, voix (1986-1997 ; décédé)
  • Pascal Jorgensen - basse, voix (1986-1997)
  • Björn Crugger - batterie (1994-1997)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Chris Palengat - batterie (1988-1991)
  • Matthias Limmer - batterie (1992-1994)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Final Holocaust
  • 1991 : Enjoy the Violence
  • 1992 : Signs of the Decline
  • 1994 : Sick
  • 1995 : Humanize Human

Démos[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Legion of Torture
  • 1988 : Final Holocaust
  • 1989 : Nearer From Death

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Apocalyptic Warriors Pt.I
  • 2013 : Day of the Massacra

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Massacra », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 2 janvier 2016).
  2. a et b « Chronique - Massacra - Sick », sur Trashocore (consulté le 2 janvier 2016).
  3. (en) « Massacra Biography », sur BNR (consulté le 2 janvier 2016).
  4. « Enjoy the Violence - chronique », sur MusicWave (consulté le 2 janvier 2016).
  5. (en) « MASSACRA - Signs Of The Decline review », sur voicesfromthedarkside.de (consulté le 2 janvier 2016).
  6. « Chronique - Massacra - Signs of the Decline », sur Trashocore (consulté le 2 janvier 2016).
  7. « News Vs-webzine.com 08/10/2013 @ 11h21 », sur VS-Webzine (consulté le 2 janvier 2016).
  8. « PARADISE LOST et un groupe hommage à MASSACRA au Fall Of Summer 2016 », sur Radio Metal, (consulté le 2 janvier 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]