Be Bop (radio)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Be Bop
Description de l'image 94 bebop 1232833660.JPG.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social Joinville-le-Pont
Slogan « La Radio Libre »
Langue Français
Historique
Création 1983
Disparition 1986
Diffusion
AM  Non
FM  Oui
Numérique  Non
Numérique terrestre  Non

Be Bop est une station de radio créée en 1983 et disparue en 1986. Basée à Joinville-le-Pont, elle émet sur le sud et l’est de l'Île-de-France.

Historique[modifier | modifier le code]

À la suite du lancement d’un appel de candidatures pour l’attribution de fréquences à des radios locales par la Haute Autorité de l’audiovisuel, Be Bop naît de la fusion en 1983 de trois stations basées dans le Val-de-Marne et fondées en 1981 : Radio A4 (Joinville-le-Pont), Radio Omnibus (Villiers-sur-Marne) et Radio Médium (Le Plessis-Trévise). Elle est installée dans les anciens studios de Radio A4 à Joinville[1].

Be Bop disparaît en 1986[2] alors que le paysage radiophonique s’oriente vers une présence plus forte de stations commerciales[3].

Identité de la station[modifier | modifier le code]

Dans les studios de Be Bop, Joinville-le-Pont, 1985

La station est éditée par l’association Groupement d’associations d’expression locale (GAEL), présidée par Jean-Jacques Dufossé puis par Jean Francheteau. Elle est dirigée par Marie-José Lemoy[2], ancienne responsable de Radio A4[4].

Équipe des animateurs[modifier | modifier le code]

  • Patrick Bard
  • Yvan Combeau
  • Jean Francheteau
  • Jean-Luc Frontino
  • Olivier Genest
  • Véronique Hummel
  • Yann Lamotte
  • M. Paul (pseudonyme d’Olivier Lecoq)
  • Eddy Metal (pseudonyme)
  • Pierre Jarossay
  • Jean-François Pelloile
  • Michel Pelloile
  • Yannick Piau
  • Alain Picard
  • Jérôme Sordoillet
  • Frédéric Sordoillet
  • Benoit Vatelot (pseudonyme)

Programmation[modifier | modifier le code]

Les émissions font une part importante aux musiques modernes. Le rock dispose de plusieurs émissions, par exemple Chocolat à rocker de Pierre Jarossay et Jérôme Sordoillet[5] ou Rockort, qui sera ensuite transférée sur Aligre FM, produite jusqu’en 2004 par Eddy Métal[N 1]. Le photographe et romancier Patrick Bard anime une émission de jazz[N 2]. Une émission d’actualité politique est notamment animée par l’historien Yvan Combeau.

Diffusion[modifier | modifier le code]

La diffusion de la radio sur la bande FM était assurée par les anciennes fréquences : Paris / Ile-de-France : 97.0 puis 96.4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir l’historique de l’émission sur le site Rockfort lu le 12/12/2010
  2. Voir sa biographie sur le site K-libre, lue le 12/12/2012 [1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Radio A4 : à la conquête de l’Ouest, 5 juin 2011
  2. a et b Notice Radio Gaël Be Bop sur Site de Schoop.fr
  3. M. Jean Cluzel, sénateur : Rapport général n° 85 tome 3 annexe 7 - projet de loi de finances pour 1998, adopté par l'Assemblée nationale - communication audiovisuelle, Sénat,
  4. Notice Radio A4 sur Site de Schoop.fr
  5. J.B. : Le rock à croquer, in Libération, quotidien, Paris, 9/01/1985

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]