Bataille de Gythium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Gythium

Informations générales
Date 195 av. J.-C.
Lieu Gythio
Issue Victoire des Alliés
Belligérants
République romaine
Ligue achéenne
Rhodes
Pergame
Sparte
Commandants
Titus Quinctius Flamininus
Eumène II
Dexagoridas
Gorgopas
Forces en présence
environ 50 000 hommes

Guerre contre Nabis

La bataille de Gythium opposa en 195 av. J.-C. l’armée Spartiate à celle de la coalition formée par la République romaine, la Ligue achéenne, Rhodes et Pergame lors de la guerre contre Nabis. Les coalisés avaient décidé de s'emparer du port de Gythium, une importante base spartiate, avant d'envahir le territoire spartiate. Les armées de Rome et de la Ligue achéenne furent rejointes devant Gythium par les flottes de Rhodes et Pergame. Le commandant spartiate Dexagoridas décida de se rendre mais Gorgopas, le commandant conjoint, l'apprit et tua Dexagoridas. Les Spartiates résistèrent alors vigoureusement mais durent capituler, à condition que la garnison puisse quitter Gythium, à l'arrivée de renforts commandés par Titus Quinctius Flamininus. Nabis, tyran de Sparte, dut alors abandonner les territoires environnants et se retirer dans sa capitale. Sparte capitula plus tard dans l'année.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Peter Green, Alexander to Actium: The Historical Evolution of the Hellenistic Age, Thames and Hudson, (ISBN 0-500-01485-X)
  • Peter Greenhalgh et Edward Eliopoulos, Deep into Mani: Journey to the Southern Tip of Greece, Faber & Faber, (ISBN 0571135242)

Notes et références[modifier | modifier le code]