Bartibog Station

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bartibog.

Bartibog Station
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Municipalité Paroisse de Bathurst
Statut Village fantôme
Démographie
Population hab.

Bartibog Station était un village canadien situé dans le comté de Gloucester, au nord-est du Nouveau-Brunswick. Il était compris dans la paroisse de Bathurst, à la frontière avec la paroisse d'Allardville[1]. Le village fut construit le long du chemin de fer Intercolonial et comptait une gare, d'où son nom[2]. Il y eut un bureau de poste de 1905 à 1945[2]. Il y avait 20 habitants en 1898[2].

La subdivision Heath Steele est inaugurée en 1957 afin de transporter le minerai des mines Heath Steele jusqu'à l'Intercolonial[3]. D'une longueur de 37 km, traversant une région au relief accidenté et coûtant 3 M$, la ligne est le plus grand projet ferroviaire en 40 ans au Nouveau-Brunswick[3]. Le chemin de fer est abandonné en 1987[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Bartibog Station », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 5 février 2011).
  2. a b et c Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées arch Bartibog Station
  3. a b et c (en)« Heath Steele, Bathurst Mines, Brunswick Mines », sur Riding the Rails, New Brunswick Railway Museum (consulté le 2 septembre 2012).