Barbuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Barbade.
Barbuda
Vue aérienne de l'île.
Vue aérienne de l'île.
Géographie
Pays Drapeau d'Antigua-et-Barbuda Antigua-et-Barbuda
Archipel Petites Antilles
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 17° 37′ 00″ N, 61° 48′ 00″ O
Superficie 171,5 km2
Côtes 65,5 km
Point culminant Highlands (45 m)
Géologie Atoll surélevé
Administration
Statut Dépendance d'Antigua-et-Barbuda
Démographie
Population Aucun habitant (2017)
Gentilé Barbudiens
Plus grande ville Codrington
Autres informations
Découverte 2400 av. J-C.
Fuseau horaire UTC-4
Site officiel www.antigua-barbuda.org/Agbar01.htmVoir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Barbuda
Barbuda

Géolocalisation sur la carte : Antigua-et-Barbuda

(Voir situation sur carte : Antigua-et-Barbuda)
Barbuda
Barbuda
Îles à Antigua-et-Barbuda

Barbuda est une île du Nord des Petites Antilles faisant partie du pays Antigua-et-Barbuda. Barbuda se situe au nord d'Antigua. Ses habitants sont appelés les Barbudiens. La totalité de la population de l'île habitait le village de Codrington (1 638 habitants). En septembre 2017, à la suite des dommages et à la destruction de 95% de ses infrastructures et habitations causés par l'ouragan Irma, la population de l'île a été entièrement évacuée vers Antigua[1].

Barbuda se dit aussi Barbude en français.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cet atoll surélevé[2] a une superficie de 171,5 km2.

Codrington, l'unique localité de l'île, possède une minuscule église et de modestes cases entourées de jardinets. Elle se niche sur les rives du Codrington Lagoon. Elle est dotée d'un aérodrome (code AITA : BBQ).

Histoire[modifier | modifier le code]

Barbuda fut habitée pour la première fois il y a environ 4 000 à 4 500 ans par des peuples de la période archaïque ou mésoindienne, provenant soit des Grandes Antilles, soit de la région du delta de l'Orénoque. Plusieurs datations au radiocarbone témoignent de l'occupation de l'île durant l'Archaïque, il y a 4 000 à 2 500 ans, notamment dans les sites (River, Cattle Field et Burton’s Field) associés à l’amas coquillier surnommé Strombus Line[3],[4]. Ces groupes de pêcheurs-cueilleurs nomades et vraisemblablement très mobiles furent les seuls occupants de l'île et de ses voisines jusqu'aux migrations des peuples de la culture saladoïde, originaires du delta de l'Orénoque, débutant il y a 2 400 ans. Ce nouveau peuplement était accompagné de technologies jusqu'alors inconnues dans les Petites Antilles du Nord, comme la poterie et l'agriculture, bien que les peuples archaïques eussent vraisemblablement des connaissances en horticulture. Ce sont les ancêtres des autochtones qui peuplaient l'île à l'arrivée de Christophe Colomb en 1493.

L'île fut successivement occupée par les Espagnols, les Français et finalement les Britanniques en 1667. Elle fut louée à la famille Codrington durant près de 200 ans, qui en fit un entrepôt et une manufacture pour ses plantations sucrières des îles environnantes.

Le village de Codrington fut fondé en 1668 par le gouverneur anglais Christopher Codrington. Il servit à l'époque coloniale d'entrepôt d'esclaves africains destinés aux plantations des îles voisines.

Le 6 septembre 2017, l'île a été directement touchée par l'ouragan Irma, l'un des plus puissants jamais enregistrés dans l'Atlantique nord, endommageant 95% des habitations de l'île[5]. Le 8 septembre, à la suite d'importants dommages, tous les habitants sont évacués vers Antigua.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'île comprenait en 2011 une population de 1 638 habitants[6], soit une densité moyenne de 10 hab./km2. À la suite de sa destruction par l'ouragan Irma, les habitants ont tous été évacués, faisant de Barbuda une île déserte pour la première fois depuis plus de 300 ans[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Après le passage d'Irma : Barbuda, population 0 - France 24 », France 24,‎ (lire en ligne)
  2. « Islands of Antigua and Barbuda » (consulté le 21 juin 2017)
  3. www.theses.ulaval.ca/2014/30996/30996.pdf
  4. « Un pied-à-terre sur Barbuda, le Strombus Line et l’archaïque des Petites Antilles du Nord » (consulté le 17 avril 2015)
  5. (en) « Island of Barbuda 'literally under water' after Hurricane Irma », NY Daily News,‎ (lire en ligne)
  6. Population Censuses, Census Office, Antigua and Barbuda.
  7. Joe Sterling and Cassandra Santiago, CNN, « For first time in 300 years, no one is living on Barbuda », CNN,‎ (lire en ligne)