Balthasar Linsinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Balthasar Linsinger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Distinction
St Veit Pongau B L Tafel.jpg

plaque commémorative

Balthasar Linsinger (né en 1902 à Sankt Veit im Pongau, Autriche et décédé le 19 octobre 1986 à Tamsweg, Autriche) était un prêtre autrichien.

Linsinger était prêtre à Grossarl et il a proposé à la famille juive Bäumer de Salzbourg de venir à Grossarl en cas de danger. En 1944, devant l'imminence d'une déportation, la famille s'est cachée chez Linsinger à Grossarl. Ce dernier disait qu'il s'agissait d'une famille viennoise qui avait perdu son appartement à Vienne à cause d'un bombardement. Comme il n'y eut pas de dénonciation, la famille survécut à la Deuxième Guerre mondiale et au régime nazi.

Le 13 avril 2011, Linsinger fut inscrit sur la liste « juste parmi les nations »[1],[2],[3]. Cet hommage eut lieu à l'initiative de la journaliste Angelica Bäumer qui vit à Vienne. Celle-ci était l'un des trois enfants du peintre juif Eduard Bäumer que Linsinger accueillit dans le presbytère avec sa femme et ses trois enfants âgés de trois, neuf et douze ans[4].

Linsinger avait été ordonné prêtre en 1925. Il a officié dans les paroisses de Weißbach bei Lofer (1937-1943), Grossarl (1943-1954) et Michael im Lungau de 1954 jusqu'à sa retraite.

Références[modifier | modifier le code]